Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/02/2010

DATE DE LA RENCONTRE ENTRE ALCOA, SYNDICATS ET REPRESENTANTS DU GOUVERNEMENT A ROME, PREVUE LE 22 FEVRIER ENCORE RECULEE SUR DEMANDE D'ALCOA, AU 24 OU 25 FEVRIER : QUE NOUS COMBINENT-ILS CES HAUTS REPRESENTANTS DU GROUPE ALCOA, SE DEMANDENT LES SARDES ?

Les hauts représentants du groupe ALCOA demandent aux représentants syndicalistes et membres du gouvernement italien, de reporter une fois encore la date prévue au 22 février 2010 pour la table ronde à Piazza Chigi à Rome, jusqu'au 24 ou 25 février 2010 !!!

http://www.sardegnaoggi.it/notizie.php?notizia=13372...

"Que sont-ils en train de nous combiner ?" se demande le peuple sarde ? Car, non seulement, le groupe Alcoa recule sans cesse la date "fatidique" de cette rencontre mais...je lis :

"Nel frattempo, secondo i sindacati, sta sorgendo qualche intoppo con il rifornimento di materie prime. Il carico di allumina che sarebbe dovuto arrivare sabato 20 sbarcherà probabilmente non prima del 24 febbraio. Ritardi anche per la nave che trasporta carbone coke e pece necessari per la mescola del primo reparto anodi che attualmente e' fermo per un anticipo di manutenzione. Ieri nell'incontro convocato in Confindustria i sindacati avevano ribadito che ''in assenza delle garanzie per la
prosecuzione della produzione non verranno tolti i blocchi alle merci in uscita''.

Et je traduis : "Pendant ce temps, selon les syndicats, il est en train de se tramer quelque entourloupe avec l'approvisionnement des matières premières. Le plein d'alluminium qui aurait dû arriver samedi 20 février ne débarquera probablement pas avant le 24 février. Retard aussi pour le navire qui transporte le charbon et autres fournitures nécessaires pour le mélange de la première répartition des éléments qui, actuellement, est arrêté pour une anticipation de manutention. Hier, au sein de la convocation à une rencontre à Confindustria, les syndicats avaient réaffirmé que "en absence de garanties pour les procédures de la production, ils persévéreront dans les blocages des marchandises (produits finis) vers la sortie"."

Ce que je prévoyais est-il en amorce de se produire ? Le groupe Alcoa est-il en train de jouer de stratégie pour gagner du temps et fuir en laissant en plan l'usine et ses salariés ?

On pourrait le supposer...lorsque l'on prend note de ce qui s'est produit pour Philips ici en France, et pour Fiat, en Italie, tous deux abandonnant les sites et le personnel pour aller s'implanter pour le premier en Hongrie et pour le second en Roumanie, jouant de plus avec les mots et les conditions proposées à leurs salariés dans le cadre des plans de mutations (salaires dérisoires proposés et pratique de la langue hongroise et roumaine exigée ?!!!) ?!!!

Pour ce qui concerne la situation au sein de l'usine chimique du groupe Vinyls, à Porto Torres, les salariés qui s'étaient enchainés au portail du parking de l'Arst, bloquant ainsi la sortie des bus, ont obtenu le soutien des représentants des diverses mairies des pays alentours, qui ont menacé de donner leur démission.

http://www.sardegnaoggi.it/notizie.php?notizia=13363...

Je lis : " I sindaci del Mejlogu si dimetteranno in massa in segno di solidarietà nei confronti dei lavoratori della Vinyls che da 43 giorni occupano la torre aragonese di Porto Torres, a seconda dell'esito dell'incontro di lunedì prossimo a Roma fra Ramco e Eni. La protesta viene portata avanti dal sindaco di Bonorva. Un mancato accordo farebbe fallire definitivamente la trattativa e si rischierebbe di lasciare senza lavoro centinaia di lavoratori."

Et je traduis : "Les maires du Mejlogu (région du Nord de l'île de La Sardaigne) démissionneront en masse, en signe de solidarité pour ce qui concerne les problèmes rencontrés par les travailleurs de la Vinyls qui depuis 43 jours occupent la Tour Aragonèse de Porto Torrès, si  l'issue de la rencontre prévue lundi prochain à Rome entre Ramco et Eni n'est pas positive en faveur des salariés. La motion vient d'être déposée par le maire de Bonorva. Une absence d'accord ferait tomber caduque définitivement la tractation et ne réussirait qu'à laisser sans travail des centaines de salariés."

On peut constater que la situation est gravissime et que les sardes sont dans le désespoir ! Un peuple dans le désespoir n'est-il pas un peuple qui, n'ayant plus rien à perdre, est prêt à se battre jusqu'au bout ?!!!

Pendant ce temps-là, se déroule le fameux "Giro di Sardegna", 28ème édition, course de vélo organisée tous les ans qui se produit cette année, du 21 au 27 février 2010, au départ de Cagliari !!!

Cette année, bien décidés à ameuter le monde et surtout les USA, sur la situation de crise à laquelle est confrontée le peuple sarde, diverses manifestations pacifiques seront mises en place ! Les coureurs arboreront des maillots pour certains, mettant en valeur le peuple sarde et sa culture et ils seront vus par des millions de téléspectateurs américains car les caméras de diverses télévisions aux USA ont décidé de déployer des journalistes pour filmer le tour en soutien aux travailleurs des sites en sursis !

http://www.regione.vda.it/notizieansa/details_i.asp?id=84...