Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/10/2010

SARDAIGNE : UNE PENSEE POUR LES 42 OUVRIERS DE LA MINE DE FURTEI QUI SE SONT SACRIFIES POUR TENTER DE SAUVER LES LIEUX ET LA POPULATION ENVIRONNANTE D'UNE CATASTROPHE ECOLOGIQUE !

Une pensée pour les 42 ouvriers de la mine d'or de Furteï, montagne sarde qui n'est plus qu'un trou béant, abandonnée par la SGM (société Australienne puis Canadienne dont Capellaci possèdait 10 % des parts) parce que pas suffisamment productive, et étant devenue la bombe écologique de notre époque !!!

L'or était récupéré au moyen de produits chimiques et des tonnes de lourds métaux risquent de se déverser à la moindre forte pluie dans les cours d'eaux et les villages environnants : scianure, arsenic, plomb, mercure, fer, cadmium...tant de produits toxiques qui de par leurs effluves ont certainement été la cause de la recrudescence des cancers de poumons qui s'est déclenchée depuis quelques mois dans les villages environnants !!!

Une honte !!!

Les 42 ouvriers ont décidé de tout mettre en oeuvre non seulement pour dénoncer mais aussi pour protéger avec leurs petits moyens (manifestation, etc.) en restant sur place sans émoluments, au sacrifice de leur santé, aux fins d'empêcher les promeneurs de s'y aventurer !!!

Le gouvernement a fini par leur octroyer quelques heures de formation anti-pollution pour leur permettre d'assainir les lieux avec des connaissances adaptées.

Une catastrophe écologique nous pend au nez telle une épée aiguisée de Damoclès sur notre tête !!!

Notre parce que nous sommes tous concernés !!! Le monde entier devrait se sentir concerné !!!

Lorsque je pense qu'aucun des membres de cette Société n'a été puni !!! Disgrazziati !!!

Ne les oublions pas !!! Ils sont toujours sur le site, au risque de leur santé et de leur vie, pour tenter d'assainir les lieux d'une catastrophe écologique !!!

http://lanuovasardegna.gelocal.it/dettaglio/furtei-nella-...

29/06/2010

SARDEGNA : POLLUTION DANS L'ARSENAL DE LA MADDALENA...IMAGES CHOCS !!!

Apocalyptique ce désastre écologique ?!!! Le terme est plus que faible !!!

 Des voleurs !!! Bertolaso, son neveu et tous leurs complices sont des voleurs et des assassins !!!

Et je pense qu'ils ne sont pas les seuls dans le coup !!! Il est impossible que les manageurs de la société Mita Resort n'étaient pas parfaitement au courant puisqu'ils ont obtenu le site à un prix dérisoire que leur a accordé Bertolaso !

Les sardes posent la question suivante :

A quoi ont servi les 72 millions d'euros qu'a reçu Bertolaso du gouvernement italien pour assainir ces fonds marins, consolider et construire le nouveau complexe touristique ?!!! Celui-ci avait confié cette  tache d'assainissement à son neveu, stipulant aujourd'hui en tentative de défense, que ce dernier était un ingénieur spécialiste ayant suivi de hautes études en ce domaine.

Je vous invite d'abord à visualiser ces images qui vous décrivent les produits dangereux qui stagnent à seulement 2 mètres au fond des eaux dans l'Arsenal de la Maddalena, en plusieurs points (4 au total : il vous suffit de cliquer sur les numéros pour avoir le descriptif des produits dangereux découverts !!!) !!!

Lorsque l'on pense que des pêcheurs ont sorti de là des crustacés et des poissons consommés par des milliers d'humains, résidants de l'île mais également des touristes puisqu'il faut penser que la plupart des pêcheurs vendaient le fruit de leur pêche à des restaurateurs et petits étals de poissonniers !

http://espresso.repubblica.it/dettaglio//2129472... 

Point 1 : Hydrocarbures pesants, déchêts de démolition. Ne rentrent pas dans le cadre des résultats des contrôles. La circulation des navigations à moteurs n'est pas interdite.

Point 2 : Eaux tournoyantes : le courant des marées portent les substances inquiétantes vers le centre de l'Archipel.

Point 3 : Benzo-antracène, Benzo-pirene, Benzo-fluoré, Benzo-périlène, Crisene (je n'ai pas la traduction), Dibenzo-antracene, Indeno-pirene, pirene, arômes policycliques, arsenic, cadmium, plomb, mercure, rame (je n'ai pas la traduction), zinc, hydrocarbures, polychlorydrique bifénil. La navigation à moteur est interdite.

Point 4 : Tôles en fibre d'amiante accumulées en mer, sédiments noirs tout le long de la trajectoire de sortie du courant de la marée.

Les photos : http://espresso.repubblica.it/multimedia/fotogalleria/251... 

L'ultime doute est celui-ci : tous les déchêts découverts dans ces fonds marins proviennent-ils tous de l'Arsenal ?

Moi, j'opterais pour une réponse : serait-ce que quelques déchêts proviendraient de Naples ?!!! Portés jusque là par quelques embarcations faisant partie de la flotte composée des 55 navires utilisés en secret pour disséminer ici et là les déchêts toxiques dissimulés parmi les tonnes d'ordures ménagères ?!!!

Je ne peux vous traduire l'article du journaliste de l'Expresso, Fabrizio Gazzi, dans son entier, mais j'invite fortement ceux qui comprennent l'italien à le faire, il est riche en précisions ! J'ose espérer d'ailleurs que, au travers de ma réaction, quelques spécialistes puissent, en convaincus, alerter les hautes autorités et que l'on réagisse en très hautes instances écologiques et environnementales.

Il s'agit là d'une catastrophe qui relève de la protection de l'environnement et de l'homme sur le plan mondial, à mon humble avis !

Au même titre que la catastrophe pétrolifère dont se rend coupable BP au large du Mexique.

http://espresso.repubblica.it/dettaglio/la-grande-bugia-d... 

La colère gronde sourdement parmi les sardes et on peut constater qu'elle s'amplifie dès lors que l'on se penche à la lecture des divers commentaires qui affluent dont quelques-uns ci-dessous :

"adesso dovrebbero sistemare tutto bertolaso e il cognato gratis e portare tutti quei rifiuti dentro la villa di berlusconi !!!"(Maintenant on devrait entièrement employer Bertolaso et le neveu à titre gratuit pour porter tous ces déchêts dans la villa de Berlusconi !!!)

"non ci sono commenti da fare ma il signor bertolaso deve dare le dimissioni da tutti gl'incarichi a lui assegnati da BERLUNANO e spero che anche lui se ne vada all'estero come ha detto che è stanco degl'italiani e non rientrare piu' in Italia nemmeno da morto" (Il n'y a pas de commentaires à faire mais le Monsieur Bertolaso doit donner la démission de tous ses intervenants asservis par BERLUNANO et j'espère que lui aussi s'en ira à l'étranger comme le dit qui est fatigué des italiens et qu'il ne rentrera plus en Italie même mort.)

"Ormai bisogna ammazzarli tutti a bastonate!" (maintenant il y a besoin de les tuer tous à coups de bâtons !)

Etc. etc.

25/06/2010

SARDAIGNE : UN JOURNALISTE DE L'EXPRESS VIENT DE METTRE A JOUR UN DESASTRE APOCALYPTIQUE CONSTATE DANS LES FONDS MARINS DE LA MADDALENA !!!

Je vais tenter de conserver mon sang froid et de vous résumer avec calme la situation !

Tout d'abord, je vous mets en lien, les articles sur lesquels je viens de tomber :

http://lanuovasardegna.gelocal.it/dettaglio/g8-alla-madda... 

http://espresso.repubblica.it/dettaglio/la-grande-bugia-d... 

http://lanuovasardegna.gelocal.it/dettaglio/g8-alla-madda... 

Et je vais essayer d'être claire, en tentant de vous donner en lecture les points essentiels !

Un désastre écologique vient d'être découvert dans les eaux de l'Archipel aux abords du littoral de la Maddalena, par un journaliste de l'Expresso (journal l'Express italien), Fabrizio Gatti, qui a décidé de plonger en apnée durant 3 longs jours, muni d'un appareil photographique et d'une caméra, et qui a rapporté de son expédition, des images inouies d'une situation apocalyptique selon ses termes !!!

Je me permets de vous montrer une de ses photos qui donne une petite idée de ce qu'il a découvert !

G8 alla Maddalena, ancora veleni in mare la Nuova Sardegna#commentatutti.jpg

 

 

 

Des déchets toxiques, des hydrocarbures, de l'amiante, des métaux lourds...tout un dangereux méli-mélo amoncelé sur 60 000 m2 (soixante mille mètres carré !!!) devant les balises installées pour délimiter le futur complexe projeté par l'architecte Stéfano Boeri, donné en gestion depuis Juin dernier à la Société Mita Resort ! 

Le projet était déjà accepté (officialisé en Mars) par les spécialistes de l'Ispra et de l'Arpas !!!

 

 

 

Suite à l'abandon de l'Isola di Santo Stéfano par les sous-mariniers atomiques, des contrôles avaient soi-disant été mis en oeuvre, opération confiée à Guido Bertolaso, Commissaire délégué pour l'opération, mais les Ministères de l'Environnement et de la Région n'avaient jamais certifié la conclusion des travaux qui avaient été effectués en mer.

On comprend aussi pourquoi le G8 avait été déplacé à l'Aquila !!! Les hélices des embarquations auraient soulevé des hydrocarbures à un tel point que la surface aurait été recouverte d'une couche acqueuse si épaisse qu'il aurait été impossible de naviguer dans les eaux !!!

Aux alentours de Caprera, des résidus nocifs nagent pesamment dans les canaux d'ouverture vers Cabrera !

Quand je pense que les lieux ne sont pas loin du golfe de Bonifacio, je vous laisse imaginer la situation !!!

Je pense qu'à la connaissance de cette nouvelle abracadabrante, les sardes vont réagir (de même qu'ils l'avaient fait pour amener les sous-marins nucléaires américains à déguerpir il y a quelques années !) virulemment pour défendre leur île !!!

Il n'y a qu'à lire les divers commentaires déposés sous ces articles, pour se rendre compte de la colère froide et sourde qui commence à s'amplifier !!!

Quelques extraits :

"Non so voi...ma io, di questa logica politica ed economica unionista, antistorica e becera che priva di ogni dignità; non ne posso più. O diventiamo veramente Sardi, o leghiamoci tutti una pietra al collo e buttiamoci in mare." (Je ne sais pas vous...mais moi, de cette logique politique et économique unitaire, anti-histoire qui prive de toute dignité, je n'en peux plus. Ou nous devenons vraiment des sardes ou nous nous attachons une pierre autour du cou et nous jetons à la mer.)

 "La Maddalena, Eurallumina, Vinyls, Alcoa, la sanità che non funziona, la scuola nel degrado, le coste cementificate, le strade dissestate, i treni che non vanno, sono tutti aneli della stessa catena di menzogne e di umiliazioni per i lavoratori e per le persone oneste. I potenti che urlano dalle televisioni che la colpa è della magistratura che indaga, che c'è un piano sovversivo per delegittimare gli eletti dal popolo, che loro sono "unti" dal Signore ed infallibili, che la verità non esiste. Basta con questo degrado del vivere civile, basta con questa feccia che ci disonora tutti, basta con questa delinquenza collusa con lo Stato. Riprendiamoci la nostra vita e la nostra dignità, cacciamoli. " (La Maddalena, Eurallumina, Vinyls, Alcoa, la Santé qui ne fonctionne pas, l'Ecole qui se dégrade, les Coûts qui atteignent les sommets, les Routes non entretenues, les Trains qui ne vont pas, sont tous les anneaux de la même chaine de mensonge et d'humiliations pour les travailleurs et pour les personnes honnêtes. Les ceux qui détiennent les pouvoirs qui hurlent depuis les télévisions que la faute est à la Magistrature, qu'il y a un Plan subversif pour délégitimiser les élections par le peuple, qu'eux sont les "élites" des Messieurs et infaillibles, que la vérité n'existe pas. Assez avec cette dégradation de la vie civile, assez avec cette mascarade qui nous déshonore tous, assez avec cette délinquance liée avec l'Etât. Reprenons notre vie et notre dignité, chassons les.)

"Qui, l'unico miracolo è stato costruire con i soldi nostri e affidare (regalare) la gestione delle opere ad un imprenditoria accattona e collusa con la mafia senza che nessuno, armato di fucile, gli spari in bocca quando mettono piede sul sacro suolo della nostra isola." (Ici, l'unique miracle est construit avec nos sous et offert en cadeau la gestion des opérations à un entrepreneur enchainé et corrompu avec la mafia sans que quiquonque, armé d'un fusil, leur en mette dans la bouche quand ils posent le pied sur le sol sacré de notre île.)

Je ne peux vous traduire tous les commentaires qui continuent d'affluer mais déjà, cela peut vous permettre de vous faire une petite idée de l'ambiance de colère et d'indignation qui commence à régner !

Je concluerai ainsi : "Qu'attend donc la Commission Européenne pour mettre enfin son nez dans toutes ces magouilles et pour sévir comme il se doit vis-à-vis des coupables ? Que lui faut-il encore comme preuves ? Si elle ne se mobilise pas, elle sera également coupable et complice de cet assassinat à petit feu non seulement d'un peuple mais également d'un paradis écologique, j'ai nommé la merveilleuse île de la Sardaigne !!!"

19/05/2010

SARDAIGNE : UNE ALERTE AUX ORDURES TOXIQUES A PORTO TORRES !!!

Une alerte aux déchêts radioactifs vient d'être lancée à Porto Torres !!!

http://unionesarda.ilsole24ore.com/Articoli/Articolo/1807... 

"Rifiuti tossici a Porto Torres
Scatta l'allarme ecomafie

 L'Isola come trampolino per il passaggio di rifiuti radioattivi dal Continente europeo ai Paesi sottosviluppati dell'Africa. L'allarme arriva da un'informativa riservata dei Servizi segreti italiani. Immediatamente sono scattati i controlli nei porti del nord dell'Isola."  

 Je traduis :"Ordures toxiques à Porto Torres. Lancée l'alarme "éco mafias"

L'île comme tremplin pour le passage d'ordures radioactives du Continent Européen vers les Pays sous-développés de l'Afrique. L'alerte arrive d'une information réservée des Services Secrets Italiens. Immédiatement, ont déboulés les contrôles dans les ports du Nord de l'ïle."

"AISI L'allarme arriva da un'informativa dei Servizi segreti italiani (Aisi), che ha messo in allerta le forze dell'ordine isolane. Immediatamente sono scattate misure di controllo e prevenzione nei porti del nord dell'Isola. "

Je traduis :"AISI L'alerte arrive d'une information des Services Secrets Italien, qui a mis en alerte les forces de l'ordre insulaires. Immédiatement ont déboulées les mesures de contrôle et de prévention dans les ports du Nord de l'ïle."

"Il monitoraggio dei cargo e delle navi passeggeri in arrivo in Sardegna è iniziato da Porto Torres, dove da qualche giorno i carabinieri del Nucleo operativo ecologico di Sassari, guidati dal capitano Umberto Rivetti, stanno passando al setaccio ogni spillo che sbarca dai traghetti che approdano nei moli dell'area industriale turritana. Dalla prossima settimana i controlli saranno estesi anche alla Gallura, nei porti di Palau e di Olbia Golfo Aranci. A supporto degli uomini del Noe c'è un piccolo esercito addestrato per ogni evenienza, formato dal Nucleo radiomobile dei carabinieri, pronti a intervenire su strada per bloccare carichi sospetti, il nucleo NBCR (nucleare, biologico, radiologico) dei Vigili del fuoco, e l'ufficio di Sanità Marittima, Aerea e di Frontiera del porto di Porto Torres, coordinato direttamente dal ministero della Sanità. All'arrivo e alla partenza delle navi, i militari del Noe, protetti da tute schermanti e armati di contatori geiger e scanner, controllano persone e mezzi alla ricerca di materiale radioattivo o altre merci e rifiuti pericolosi.

CONTROLLI AL PORTO Se al passaggio di un mezzo il contatore geiger di cui sono dotati i carabinieri tocca la misura di 1000 megabecquerel (il becquerel è l'unità di misura adottata per stimare l'attività radioattiva), scatta l'allarme. Una comunicazione via radio e la pattuglia del Radiomobile blocca il mezzo prima che questo esca dal porto. Vengono controllati documenti e con l'aiuto dello scanner le merci trasportate. Se l'allarme è confermato, entrano in azione i vigili del fuoco del Nbcr e il personale del ministero della Sanità.

Finora di tutto questo non c'è stato bisogno: tutti i controlli svolti dai Noe non hanno sollevato sospetti.

VINCENZO GAROFALO"

Je traduis : "Le monitoring des cargos et navires de passagers à l'arrivée en Sardaigne a débuté depuis Porto Torres, où depuis quelques jours, les carabinieris du Nucléaire "Opération Ecologique" de Sassari, conduit par le Capitaine Umberto Rivetti, sont passés au peigne fin tout élément qui débarque des embarcations et qui s'approchent des alentours de la zone industrielle turritaine. Dans les prochaines semaines, les contrôles seront étendus aussi en Galure, dans les ports de Palau et d'Olbia Golf Orange. En support aux hommes de Noe, il existe un petit groupe réservé à chaque évenement, formé au sein du Nucléaire Radiomobile des Carabinieris, prêt à intervenir sur les routes pour bloquer les transports suspects, le service nucleaire NBCR (nucléaire, biologie, radiologie) des Pompiers, et le bureau Sanitaire Maritime, Aérien et des Frontières du Port de Porto Torres, dirigé directement depuis le ministère de la Santé. A l'arrivée et au départ des navires, les militaires de la Noe, protégés de tous les éléments et armés de compteurs geigers et de scanners, contrôlent les personnes et les bagages à la recherche de matériaux radioactifs et autres éléments et déchêts dangereux.

CONTROLE AU PORT. Si au passage d'un élément, le compteur Geiger dont sont équipés les carabinieris, arrivent à la mesure de 1000 megabecquerel (le becquerel est l'unité de mesure adaptée pour estimer l'activité radioactive), sera aussitôt déclenchée  l'alarme. Une communication via les radios et la patrouille de la Radiomobile bloque aussitôt quiquonque sortira du port. Viennent ensuite les contrôles de papiers et avec l'aide du scanner les bagages et marchandises transportées. Si l'alarme est confirmée, entrent en action les pompiers de la NBCR et le personnel du ministère de la Santé.

Jusqu'à maintenant, tout ceci n'a pas été nécessaire : tous les contrôles issus de la Noe n'ont soulevé aucune suspiscion."

 Je pense qu'enfin, suite aux informations délivrées deci-delà suite aux dispersions des ordures de Naples et aux navires bondés de déchêts toxiques utilisés en secret dont certains ont été coulés en Méditerrannée, le gouvernement italien et sarde a décidé de prendre les mesures qui s'imposent quitte à ce que des contrôles s'avèrent inutiles ! L'alarmisme n'est ici pas de mise ! Un réel problème de diverses pollutions (ordures de Naples enterrées Dieu seul sait où, pollution à l'acide sulfurique à la mine d'or de Furteï, diffusion de désherbants sur les bords des routes en plein fort vent, diffusion d'insecticides anti-moustiques par voies aériennes, etc.) sur l'île est à résoudre !!!

Je ne peux que déplorer d'ailleurs que ces contrôles se limitent aux ports de la Gallure ; il pourraient être étendus à travers toute l'île ! N'oublions pas que les navires bondés d'ordures napolitaines avaient été aperçus de nuit, dans le port de Cagliari !!!

Il est hélas trop tard pour bien des sardes, atteints de cancers mais il y a de l'espoir pour les générations futures !

12/04/2010

SARDAIGNE : LES 42 EX-OUVRIERS DE LA SGM A FURTEI ONT GAGNE ! ILS VONT DEVENIR OFFICIELLEMENT LES EMPLOYES DE LA REGION AUX FINS D'ASSAINIR LE SITE !!!

Les 42 ex-ouvriers de la SGM, société canadienne puis australienne, qui a massacré le site en creusant la montagne de Furtei dans le but d'extraire avec des moyens chimiques, de l'or et de l'argent, après des mois de manifestations, d'assiègement du lieu à leurs frais (sans émoluments) dans le but de dénoncer la pollution et de protéger les habitants et passants des alentours, viennent d'obtenir non seulement l'autorisation de mettre en place une décontamination de l'environnement mais de plus, ont reçu la promesse de recevoir 6 mois de formation rémunérée et suite à celle-ci, de se voir attribuer chacun, un poste d'assainisseur employé et rémunéré par la Région !

http://unionesarda.ilsole24ore.com/Articoli/Articolo/1759... 

Cela mettra des années avant que le site ne soit redevenu viable et praticable !!!

Les résidants de FurteÏ et des alentours sont enfin rassurés, ils pourront de nouveau respirer un air sain bien que cela concernera surtout les générations à venir car pour les actuels, l'acide sulfurique qui s'est répandu dans l'air et dans les nappes phréatiques depuis ces 12 dernières années, a déjà fait, hélas, bien des ravages : cancers des poumons et autres en recrudescence !!!

18/03/2010

SARDAIGNE / LA MINE DE FURTEI : UNE CATASTROPHE ECOLOGIQUE LA PLUS GRAVE DE TOUS LES TEMPS !!!

Une catastrophe écologique la plus grave de tous les temps est dénoncée par les 42 ouvriers qui, de leur propre chef, sans avoir touché un centime d'euros de rémunération, ont décidé de faire un sit-in depuis de nombreux mois pour empêcher que des personnes s'approchent de la mine de Furteï dans le Sud de la Sardaigne, située non loin de la ville d'Alès entre Cagliari et Oristano.

Ils dénoncent et expliquent (http://unionesarda.ilsole24ore.com/Articoli/Articolo/1727...) : ""Il bacino della miniera contiene cinquantamila litri di acqua mista ad arsenico, rame e ferro che portano alla formazione di acido solforico. La diga sterile raccoglie due milioni di tonnellate di fanghi e trecentomila metri cubi di soluzione acquosa. Sino ad oggi gli ex dipendenti della Sardinia Gold mining hanno garantito - pur senza stipendio - la sicurezza. È arrivato il momento che la Regione risolva il problema ecologico e quello occupazionale".

Je traduis : "Le bassin de la mine contient cinquante mille litres d'eau mélangée à de l'arsenic, "rame" (je ne connais pas le terme technique en français) et fer qui conduisent à la formation d'acide sulfurique. La digue stérile recueille deux millions de tonne de déchêts et trois cent mille mètres cubes de solution acqueuse. Jusqu'à aujourd'hui, les ex dépendants de la Sardinia Gold Mining ont garanti- et ce, sans émoluments- la sécurité. Il est arrivé le moment où la Région doit résoudre le problème écologique et cette occupation forcée !"

La commission européenne vient de menacer 12 pays de sanctions concernant leur manquement à la sauvegarde de leur environnement !!!

L'Italie ne devrait-elle pas être punie pour ce désastre écologique entre autres désastres en Sardaigne, pour lequel elle ne prend même pas la peine de réagir malgré les alertes de ces ouvriers qui donnent de leur vie et de leur temps sans aucun salaire, pour tenter de sauver des milliers de vies humaines et animales !!! Honte à ce gouvernement italien qui ne daigne même pas se rendre sur place ! Honte à l'Europe et au Monde qui ne s'en préoccupe pas ! Honte aux médias qui n'en parlent pas ! Honte même aux diverses associations écologistes et aux divers partis politiques des verts qui ne daignent même pas mentionner tout ce qui se trame en Méditerrannée sous le nez et la barbe de tous !!!

Les premières victimes sont les sardes et le phénomène désastreux est déjà enclenché au vu de la recrudescence de cancers sur toute l'île, mais qui s'en préoccupe, n'est-ce pas ? Personne !!! Tout le monde s'en contrefiche !!!

04/03/2010

SARDAIGNE : LA MINE D'OR DE FURTEI...UN AUTRE GRAVE PROBLEME A RESOUDRE !!!

Rappellez-vous !!! Je vous avais parlé quelque peu du problème des Canadiens et Australiens qui étaient venus creuser nos belles montagnes, à Furtei, non loin d'Alès, dans la province d'Oristano, croyant être plus forts que les autres, persuadés qu'ils avaient trouvé un riche filon d'or et qui avaient fui, lorsqu'ils constatèrent qu'il n'y avait pas là matière à s'enrichir outre mesure, plantant là la carrière et laissant un site nettement pollué par des substances chimiques dangereuses (Ils extrayaient l'or au moyen de procédés chimiques qui devaient être selon les ingénieurs chimistes de l'entreprise (non sardes !!!), la découverte du siècle de par son efficacité.

Suite à leur départ, il leur fût demander de déployer une équipe de contrôleurs, non seulement pour empêcher les riverains de s'approcher du site mais également chargée d'effectuer des contrôles sur la pollution environnementale.

Au jour d'aujourd'hui, cette équipe de 40 personnes se trouve sans émoluments et vont dépendre de la Caisse d'Intégration (caisse de soutien financier dans le cadre de difficultés économiques d'une entreprise qui prend son relais pour ce qui concerne les rémunérations des salariés) !

Cette équipe dépendait de la SgM (Sardinia Gold Mining), chargée de la gestion du site, qui a lâché le projet, déposant tout entre les mains d'un administrateur de faillite.

Toute l'équipe a donc décidé de déployer un sit-in et de protester devant le Siège de l'Assessorat de l'INdustrie à Cagliari ; en effet, ils confirment que la pollution est encore dans le cadre du danger pour la population et l'environnement et demandent à ce que les contrôles et la surveillance se prolongent ! Ils ont d'un commun accord apporté jusque ici leurs propres deniers pour continuer leur travail, craignant pour l'avenir du site et des nappes phréatiques ! Ils apportent donc leur rapport à l'assesseur chargé des causes de l'Industrie en Sardaigne.

http://unionesarda.ilsole24ore.com/Articoli/Articolo/1707...

 

- Ce matin, une quarantaine de travailleurs de l'Alcoa de Portovesme, a donc débarqué sur l'île des assistés (l'île d'Asinara) pour rejoindre en soutien la centaine de chimistes de la Vinyls ! Ainsi, ont-ils dit, nous créons un pont indéfectible de soutien entre le Nord et le Sud de la Sardaigne !!! (http://unionesarda.ilsole24ore.com/Articoli/Articolo/1707...)

Pendant ce temps-là...le temps s'est déchainé sur la Sardaigne et un mini-tsunami, des vagues de pas moins de 7 mètres de hauteur, se sont abattues sur le littoral d'Alghero, érodant ainsi un peu plus la falaise et déracinant les genevriers multi-centenaires qui la bordaient ! Un restaurant qui était implanté depuis des années un peu en retrait sur les lieux, s'est retrouvé ainsi aux abords d'un grand vide, ce qui a eu pour conséquence que  les autorités ont décidé d'ordonner sa fermeture et de ceinturer l'accès sur des kilomètres aux alentours. (http://unionesarda.ilsole24ore.com/Articoli/Articolo/170779)

Quand au chaos promis par le personnel de la Méridiana, il est bien d'actualité !!! Des vols sont retardés...puis annulés ! Les voyageurs sont promenés en bus d'aéroports en aéroports pour finalement, pour certains d'entre eux, rester à terre !!! Quelques mécaniciens ont offert des brioches aux voyageurs trimbalés en leur expliquant le pourquoi de leur revendications...

http://unionesarda.ilsole24ore.com/Articoli/Articolo/1707... 

16/10/2009

LES DECHETS DANGEREUX DISSEMINES EN MEDITERRANEE, MER THYRENEENNE ET MER ADRIATIQUE

J'ai trouvé du nouveau sur ce sujet ! Hélas !!! Je suis de plus en plus pessimiste quand au devenir de certaines populations, notamment sardes et siciliennes ! Je vous traduit un extrait d'article que je viens de lire sur :
http://www.ilmanifesto.it/archivi/fuoripagina/anno/2009/m...
"La prima notizia è pessima: i rifiuti pericolosi al largo di Cetraro ci sono. Due aree vicine alla zona del ritrovamento del relitto dello scorso 12 settembre - una un po' più a nord, l'altra più a est, vicina alla costa - sono contaminate da metalli pesanti: arsenico, cobalto, alluminio e cromo. Tutte sostanze che non possono provenire dalla costa, dove non esistono industrie. Tutte sostanze, quindi, che qualcuno ha gettato in mare."

La première information est pessimiste : les déchets dangereux au large de Cetraro (ville située sur le dos de la botte d'Italie non loin des eaux préservées entre Sicile et continent italien) sont bien présents ! Deux sites tout près de la zone de la trouvaille en dernière date du 12 Septembre -une un peu plus au nord, l'autre plus à l'est, près de la côte- sont contaminés par des métaux lourds : Arsenic, cobalt, alluminium et chrôme. Toutes des substances qui ne peuvent provenir de la Côte sur laquelle n'existe aucune industrie. Toutes des substances que quelqu'un a jeté à la mer !"

On peut difficilement imaginer que ces déchêts trouvés sont uniques ! Ils en ont trouvé également sur les collines non loin de Amantea, plus à l'intérieur ! Il est très aisé de comprendre que plusieurs navires ont été dépêchés et que des tonnes de déchêts (y compris industriels) ont été déversés partout dans ces zones de Mer Méditerranée, Mer Thyrénéenne, sans parler de la Mer Adriatique qui ne doit pas être en reste !!!

Le procureur chargé de l'affaire a dû en Septembre passer les cartes dans les mains de la Direction du district antimafia de Catanzaro !
L'article dit qu'une très haute personnalité, Francesco Fonti demande à travers son avocate, d'être protégé lors de sa convocation auprès des 3 magistrats Lombardo, Borrelli e Pignatone, de la Direction anti-mafia, devant répondre de ces terribles fautes commises, ceci est maintenant prouvé, à l'insu des autorités compétentes pour les accords à délivrer ! Il accuse de plus hautes autorités de lui avoir donné des directives !

Le plus terrible est que personne n'a prévenu la population de pêcheurs qui a continué à tirer du poisson distribué loin autour de la zone de Cercaro ! Des cancers seront certainement encore déclarés dans très peu de temps (notamment cancers des poumons de par l'évaporation dans l'athmosphère des métaux lourds et cancers des parois intestines et digestives de par l'ingestion des poissons avalés !) Les touristes sont également concernés puisque ces pêcheurs ont leurs principaux clients parmi les restaurateurs !

Je reviens à l'article qui stipule que l'amiral Bruno Branciforte, commandant nouvel arrivant de l'Aise (Agenzia Informazioni e Sicurezza Esterna : Agence de l'information et de la Sécurité Externe), vient de confirmer que pas moins de 55 navires ont été secrètement utilisés pour évacuer ces déchêts ! La question que l'on peut se poser est : Pourquoi les médias et surtout les autres gouvernements européens n'ont délivré aucune information (rien ! silence complet !) à toutes les populations européennes, voire mondiales, concernant cette catastrophe écologique !!! Nous sommes tous concernés, celà va de soi, non ?!!!

En attendant, combien de morts auront-ils sur la conscience ?!!! Mais ont-ils une conscience ?!!! C'est celle-là, la vraie question à se poser !

23/09/2009

LA PREUVE QUE LES ORDURES DE NAPLES ONT BIEN ETE DISSEMINEES UN PEU PARTOUT EN GRAND SECRET (NOTAMMENT EN SARDAIGNE !) ET FAISANT FI DES DESACCORDS !!!

La preuve de ce que j'avançais, concernant les ordures de Naples, et de la pollution qu'il en est résulté pour la population en Sardaigne (recrudescence des cas de cancers de poumons, intestins, prostates, et peau !), est que l'on vient de trouver un navire plein à ras bords d'ordures industrielles (cette fois !), au fond de la Méditerrannée, non loin des littoraux !

 La rumeur qui trainait comme quoi les ordures de type "industriel" s'amassant à Naples parmi les ordures ménagères, avaient été évacuées via navires, vers des lieux inconnus (et sans accords !!!) vient d'être confirmée ; on peut, hélas, maintenant, parler d'un véritable désastre écologique !!!

Celà vient aussi confirmer que les sardes disaient juste lorsqu'ils dénonçaient que des navires plein à ras bords arrivaient de nuit au port de Cagliari et qu'un véritable trafic de camions transportant ces "fiutti" naviguaient à travers toute l'île de la Sardaigne ; celles-ci étant ensuite certainement enterrées, voire incinérées dans des lieux encore inconnus mais vu la petite superficie de l'ile, certainement en des endroits proches des populations, et surtout en des sites protégés !

Lorsqu'on pense que l'île est une véritable nappe phréatique à elle seule puisqu'elle dénombre une grande quantité de sources naturelles dans ses maquis (quelquefois 2 à 3 sources par village !), on peut imaginer la pollution que celles-ci ont subi et ce que la population sarde va endurer tout au long des générations à venir !!!

 Voici un extrait d'un article que j'ai trouvé sur (http://www.vedura.fr/actualite/5873-mafia-jette-dechets-r...) :

"Des bombes à retardement

"On s’en fout de la mer. Pense à l’argent qu’on va toucher et avec lequel on pourra aller se trouver une autre mer" déclarait un mafieux surpris sur une écoute téléphonique. Les conséquences humaines et écologiques de ces ignobles pratiques risquent d'être particulièrement graves dans l'avenir. Un taux anormal de cancers a déjà été relevé dans des communes italiennes situées à proximité des zones où des cargos auraient été coulés. Ce n'est qu'un début.

En plus de contrer les agissements de la mafia, les magistrats italiens vont devoir trouver qui sont les industriels du nucléaire qui leur confient leurs déchets radioactifs. Le scandale ne fait que commencer."

Déjà, en Janvier 2008 (selon l'article paru sur : http://blog.panorama.it/italia/2008/01/10/rifiuti-sbarca-...), le gouvernement italien et donc, Renato Soru, son représentant en Sardaigne, avait soit-disant eu l'accord des maires de plusieurs municipalités pour accueillir et incinérer ces déchets (?!!!) alors que plusieurs d'entre eux (dont les maires de Sassari, Gianfranco Ganau, de Cagliari, Emilio Floris, des communes de Domusnovas, Siliqua, Teulada, Nuxis e Samassi, etc.) s'étaient récriés et avaient confirmé leur totale désapprobation ! Des millliers de manifestants ont tenté d'empêcher les lourds navires (ceux-ci contenaient pas moins de 500/600 tonnes de déchets !!!) de la Tirrenia (le navire "Via Adriatica" par exemple !) ainsi que des navires de la Maio Lines comme le "Italroro Three" et ont continué à organiser régulièrement des manifestations à Ozieri (provincià di Sassari !) ! Ils restent persuadés que ces tonnes d'ordures ménagères et, aujourd'hui on en a la preuve, également industrielles, ont été débarquées via tous les littoraux de l'île, en faisant fi des protestations et des désaccords !!!