Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/06/2010

SARDAIGNE : DES DECHETS DANGEREUX AURAIENT ETE ENSEVELIS SUR LE TERRAIN PREVU POUR L'EXTENSION DE L'AEROPORT D'ELMAS !

Une descente de la "Noe", section de contrôle anti-nucléaire des carabinieris, a eu lieu dans les bureaux de la Sogaer, entreprise chargée de l'extraction, récupération et évacuation des déchêts, pour contrôle de tous les documents ayant trait à leur destination, au sein du vaste chantier d'extension et de rénovation de la piste de l'Aéroport International de Cagliari/Elmas !

 http://www.unionesarda.it/Articoli/Articolo/184910... 

Quelques "carottes" de 1 mètre de profondeur, seront extraites sur la nouvelle piste pour déterminer l'étât du terrain en question !

 D'ores et déjà, il apparaitrait que l'ancienne piste d'atterrissage comportant de l'amiante, a tout bonnement été ensevelie, par mesure "d'économie" ! En effet, la Société Sogaer aurait décidé, plutôt que de procéder avec les règles de sécurité qui auraient dû être respectées, à l'enlèvement minutieux de cette couche d'amiante, de la recouvrir avec de la terre importée d'on ne sait où (et qui contiendrait également des déchêts pas très...catholiques ?!!!) !!! Les ouvriers auraient déclarés aux enquêteurs que les déchêts auraient été disséminés en divers endroits cagliaritains et oristanais et en divers points de l'aéroport également !

Ainsi la toute nouvelle piste flambant neuve, dont les travaux de finition se sont terminés depuis moins d'un an, cacherait une belle et large superficie...de dangereux immondices (pour peu que l'on y découvre quelques restants des ordures de Naples, il n'y a pas loin !!!) !

Deux personnes ont déjà été appréhendées ! Il s'agit des deux gérants de la Société Sarcobit ! Cette entreprise a déposé son bilan il y a quelques mois, étant intervenue au travers d'une association temporaire d'entreprises. Ils ont déjà été mis en accusation pour des affaires de trafics, raison pour laquelle l'entreprise s'est retrouvée dans l'obligation d'arrêter son activité. Ils vont devoir répondre de l'accusation d'avoir "réalisé et géré une charge non autorisée de déchêts dangereux".

La question se pose maintenant pour les autorités de procéder à ces contrôles (qui vont demander plusieurs jours de mobilisation) de nuit ou de jour, de manière à ne pas bloquer le trafic aérien en cette pleine saison de fort flux touristique.

16/10/2009

LES DECHETS DANGEREUX DISSEMINES EN MEDITERRANEE, MER THYRENEENNE ET MER ADRIATIQUE

J'ai trouvé du nouveau sur ce sujet ! Hélas !!! Je suis de plus en plus pessimiste quand au devenir de certaines populations, notamment sardes et siciliennes ! Je vous traduit un extrait d'article que je viens de lire sur :
http://www.ilmanifesto.it/archivi/fuoripagina/anno/2009/m...
"La prima notizia è pessima: i rifiuti pericolosi al largo di Cetraro ci sono. Due aree vicine alla zona del ritrovamento del relitto dello scorso 12 settembre - una un po' più a nord, l'altra più a est, vicina alla costa - sono contaminate da metalli pesanti: arsenico, cobalto, alluminio e cromo. Tutte sostanze che non possono provenire dalla costa, dove non esistono industrie. Tutte sostanze, quindi, che qualcuno ha gettato in mare."

La première information est pessimiste : les déchets dangereux au large de Cetraro (ville située sur le dos de la botte d'Italie non loin des eaux préservées entre Sicile et continent italien) sont bien présents ! Deux sites tout près de la zone de la trouvaille en dernière date du 12 Septembre -une un peu plus au nord, l'autre plus à l'est, près de la côte- sont contaminés par des métaux lourds : Arsenic, cobalt, alluminium et chrôme. Toutes des substances qui ne peuvent provenir de la Côte sur laquelle n'existe aucune industrie. Toutes des substances que quelqu'un a jeté à la mer !"

On peut difficilement imaginer que ces déchêts trouvés sont uniques ! Ils en ont trouvé également sur les collines non loin de Amantea, plus à l'intérieur ! Il est très aisé de comprendre que plusieurs navires ont été dépêchés et que des tonnes de déchêts (y compris industriels) ont été déversés partout dans ces zones de Mer Méditerranée, Mer Thyrénéenne, sans parler de la Mer Adriatique qui ne doit pas être en reste !!!

Le procureur chargé de l'affaire a dû en Septembre passer les cartes dans les mains de la Direction du district antimafia de Catanzaro !
L'article dit qu'une très haute personnalité, Francesco Fonti demande à travers son avocate, d'être protégé lors de sa convocation auprès des 3 magistrats Lombardo, Borrelli e Pignatone, de la Direction anti-mafia, devant répondre de ces terribles fautes commises, ceci est maintenant prouvé, à l'insu des autorités compétentes pour les accords à délivrer ! Il accuse de plus hautes autorités de lui avoir donné des directives !

Le plus terrible est que personne n'a prévenu la population de pêcheurs qui a continué à tirer du poisson distribué loin autour de la zone de Cercaro ! Des cancers seront certainement encore déclarés dans très peu de temps (notamment cancers des poumons de par l'évaporation dans l'athmosphère des métaux lourds et cancers des parois intestines et digestives de par l'ingestion des poissons avalés !) Les touristes sont également concernés puisque ces pêcheurs ont leurs principaux clients parmi les restaurateurs !

Je reviens à l'article qui stipule que l'amiral Bruno Branciforte, commandant nouvel arrivant de l'Aise (Agenzia Informazioni e Sicurezza Esterna : Agence de l'information et de la Sécurité Externe), vient de confirmer que pas moins de 55 navires ont été secrètement utilisés pour évacuer ces déchêts ! La question que l'on peut se poser est : Pourquoi les médias et surtout les autres gouvernements européens n'ont délivré aucune information (rien ! silence complet !) à toutes les populations européennes, voire mondiales, concernant cette catastrophe écologique !!! Nous sommes tous concernés, celà va de soi, non ?!!!

En attendant, combien de morts auront-ils sur la conscience ?!!! Mais ont-ils une conscience ?!!! C'est celle-là, la vraie question à se poser !