Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/08/2010

DE RETOUR DE SARDAIGNE : DES NOUVELLES FRAICHES !

Me voilà de retour de Sardaigne !

J'ai pu m'informer sur l'actualité de l'île : quelques nouvelles sont bonnes, d'autres laissent envisager un bien triste futur pour beaucoup de sardes !!!

- La Vinyls : Vinyls - Porto Torres 8- by Christina bianca TRoncia.JPG

J'ai pu rencontrer quelques employés, selon eux la situation présente une angoissante perspective quand à l'avenir de bien des ouvriers chimistes, surtout ceux de Porto Torres mais aussi concernant l'environnement ! N'oublions pas que la Vinyls encadrait quelques ingénieurs et autres diplômés aux hautes compétences dans le domaine de la chimie et que le site de Porto Torrès faisait vivre quelques centaines de famille avec une excellente répercussion, aussitôt le flux de touristes disparu en fin de belle saison, sur le commerce de la ville ! Ces familles contribuaient largement à la vie sociale et commerciale de Porto Torres et ce sera la fin de bien des boutiques, écoles, etc. dès lors qu'elles auront déménagé !

Sur le plan de l'environnement, quelques cellules et leurs chimistes contribuaient au contrôle des eaux, de la faune et de la flore, etc. et les représentants syndicaux ne comprennent pas cette décision de démobiliser ainsi des cellules jusqu'ici fortement efficaces sur le plan de la protection des divers éléments naturels. 

Il y a encore tant à créer, tant de possibilité de création et de maintien des emplois, dans ce cadre de la protection de l'environnement que les représentants syndicaux ont du mal à comprendre cette stratégie décidée par les dirigeants avec l'accord de la région et du gouvernement italien !

En effet, après la réunion du 24 Juillet, une décision de démobilisation a été prise et beaucoup d'employés avec femme et enfants se verront dans l'obligation de déménager ou à défaut, de rester mais dans une situation plus que précaire ! L'avenir de ces centaines de familles ne s'annonce pas rose !

L'île de l'Asinara (isola dei cassintegrati) a été désertée par beaucoup d'entre eux qui avaient décidé de s'y installer depuis plusieurs mois, aux fins de faire pression sur les autorités et surtout de dénoncer les décisions qui s'annonçaient à leur encontre avec l'espoir qu'un changement d'orientation se préciserait avec l'aide des soutiens, car ils étaient parvenus à la limite de leurs maigres possibilités ; les provisions alimentaires étant nettement entamées, les comptes en banque de tous au plus rouge, beaucoup ont décidé, non pas de baisser définitivement les bras mais d'aller reprendre un peu leur souffle ! Quelques-uns, entourés par quelques retraités, par solidarité, ont décidé de rester et de résister encore !

Ainsi, j'ai pu rencontrer certains d'entre eux, squattant la Tour de Porto Torrès, discuter avec eux et l'un de leur responsable syndical, prendre quelques photos que j'insère ci-contre sous forme d'album afin que vous puissiez vous rendre nettement compte de la réalité quotidienne que vivent ces courageux sardes depuis de nombreux mois !

Pour beaucoup de par l'Europe mais aussi de par le monde, la Sardaigne est à leurs yeux, une île de luxure, et donc, la situation des chimistes de la Vinyls n'est pas considérée comme dramatique à leurs yeux et leurs protestations pas vraiment prises au sérieux mais dès lors que je me suis rendue sur les lieux, je peux vous garantir que ce que j'ai vu m'a persuadée que bien des continentaux n'auraient  pu résister dans ces conditions ! Pas de rémunération, un couchage de fortune, quelques provisions mais bien souvent des journées entières sans nourriture, des familles éclatées, les femmes n'ayant pu tenir sous les menaces des banquiers, etc. etc.

"La guerre ne fait que commencer !" me fait comprendre un responsable syndical ! En effet, si la journée du 24 juillet n'a pas été productive en décisions en leur faveur, puisqu'on envisage de fermer le site de Porto Torrès, il va leur falloir veiller à ce que les démobilisations se fassent dans les meilleurs conditions ; autrement dit, ce qui s'était déroulé pour ce qui concerne les contrats du personnel de la Méridiana dès lors qu'elle a fusionné avec la Fly, risque fort de se produire pour la défense des avantages sociaux et salariaux acquis par les ouvriers de la Vinyls ! Les syndicats sont prêts à sortir leurs griffes et à défendre les bifsteaks, bec et ongles.

N'hésitez pas à visionner les photos, dans l'album ci-contre, elles parlent d'elles-mêmes !!!

LA MOZARELLA DE SCHROUMPF !

"La situation est sous contrôle !" disaient les informations diffusées en France et sur le Continent italien !

"Aucun danger pour la santé !" disaient les services sanitaires !

Sur place, les langues se sont déliées et les habitants m'ont fait part d'un cas : la Mozarella blue aurait plongé un homme dans le Coma, qui, après avoir ingurgité un morceau de mozarella avant même qu'elle soit devenue bleue, s'est vu poindre autour de la bouche quelques pustules avant de tomber dans une forte fièvre suivie d'une perte de conscience ! Je n'en sais pas plus ! Des personnes sans lien aucun, m'ont toutes données cette même version !!! No coment over !!!

Pour l'Alcoa, tout est rentré dans l'ordre pour une période de...3 ans !!! Rendez-vous en 2013 ! Je reste dans l'expectative quand aux projets des dirigeants !!! N'oublions pas que l'Alcoa a investi dans un nouveau site créé à Dubaï !!!

La mine de Furteï n'est pas encore en chantier de nettoyage ! L'eau du ruisseau est belle, toute colorée de reflets chatoyants, des superbes clichés en perspective pour un artiste photographe,  mais je ne m'en suis pas approchée, une sorte de piquotis nasal m'ayant murmuré "prudence !" ! Au loin, j'ai compris qu'il y avait quelques employés qui faisaient encore le guet afin d'empêcher les promeneurs de s'y risquer !!! N'oublions pas que cela fait 2 longues années que ces 42 ouvriers ont décidé de se maintenir (sans émoluments !!!) pour empêcher les imprudents de s'approcher des lieux et de dénoncer et manifester jusqu'à enfin obtenir qu'ils aient tous une formation pour pouvoir enfin (avec rémunération, cette fois-ci, je l'espère !!!) rendre ce site sans dangers pour la santé des habitants aux alentours !

 - J'ai été confronté à la nouvelle d'autres décès, de personnes de tous âges, qui de cancers (poumons, prostates, pancréas, peau), qui d'arrêts cardiaques mais aussi de problèmes respiratoires  !  Les deux dernières semaines de Juillet, les résidants de quelques villages (et moi-même, d'ailleurs) ont toussé et éternué alors qu'une chaleur torride plombait l'atmosphère sans une once de vent ! "Etonnant, non !" Dirait Desproges ! J'ai pu constater également que "La thyroïdie" est toujours d'actualité même sur des personnes jeunes !

- La Magdalena et ses six kilomètres de littoral pollué est un secret de polichinelle ; quelques-uns sont informés...VAGUEMENT (?!!!)...d'autres sont totalement ignorants de ce qui y a été découvert !!! Dès lors que je leur parle de la soudaine décision de la part du gouvernement d'organiser le G8 à l'Aquila au lieu de la Magdalena, les laissent perplexes et incrédules !

- Beaucoup de résidants sardes avec qui j'ai eu l'occasion de "chiacherare", m'ont avoué qu'ils ne savaient plus comment réagir devant la nourriture qu'on leur offrait dans ces nombreuses grandes surfaces qui pointaient leur nez un peu partout dans leurs campagnes car elles étaient vraiment les bienvenues avec les prix qu'elles pratiquaient (bien plus accessibles pour leurs maigres bourses) mais ils se sont rendus compte que peu distribuaient des produits du terroir ! Les jeunes sont bien plus attirés car les produits proviennent d'Espagne, d'Allemagne, de France (très peu, toutefois, je n'ai vu que des boites de pain azyme mentionnant "fabriqué en France"), pays qui leur procurent du travail au moyen de contrats signés via des agences italiennes représentatives d'entreprises siégeant dans ces pays et ils sont quelque-peu sous une euphorique reconnaissance !

 D'autres produits mentionnent la marque des grandes surfaces distributrices, en général italiennes (du continent), mais l'on ne peut savoir d'où proviennent les matières premières, donc... Ce qui est certain, c'est qu'ils sont de plus en plus réticents à manger du poisson, et pour beaucoup, la seule viande qu'ils veulent consommer, c'est celle de leurs "porcelini" ou de leurs "maïaletti" et "agnelini" ! Les salades de crustacés et les barquettes de saumon que j'ai repérées dans les bacs réfrigérés proviendraient selon les étiquettes, des mers du Nord de l'Europe ! 

 Même en Sardaigne, on tombe dans le piège de ces grandes surfaces qui proposent énormément de gadgets attirants sur leurs étals aux abords des caisses, fabriqués en Chine, à Milan (?), au Maroc, en Afrique, etc.

Ce qui fait que les "économies" que l'on réaliserait sur l'alimentation se trouveraient vite rattrapées par l'achat, pour peu que l'on ne puisse y résister, de tout ce fratras d'objets pas forcément très utiles mais qui donnent pour un très court instant, un semblant de bonheur futile ! La sensation également d'être plus riche dès lors que l'on est pourvu de tant d'objets divers provenant de l'extérieur ! J'ose espérer, mais hélas, je suis obligée de le constater chaque année, que l'artisanat sarde, culture traditionnelle au sein des familles, ne s'en trouve égratignée !!! Certes, on voit bien plus de boutiques artisanales installées mais la culture créative circulant dans les gênes de chaque sarde dès leur naissance tente à s'effacer et cela m'inquiète et m'attriste !

- Les "sagras" par contre, pour l'instant, sont toujours d'actualité et j'ai pu profiter de la Sagra delle Lumache à Sénis ! Dès que j'aurai un peu de temps devant moi, j'installerai quelques photos de cette festivité !!!

- J'ai pu écouter le groupe "Instentales" : un mélange de rock, de musique traditionnel sarde, de reggae, avec des textes à l'humour très acerbe mais aussi avec des hommages à vous faire venir les larmes aux yeux ! Je vous les présenterai un peu plus tard en insérant le lien de leur site et un échantillon de leurs morceaux !

Je ne vous parlerai pas aujourd'hui de toutes ces autres entreprises qui sont en difficulté, je le ferai au fil de l'actualité que je prévois assez "chaude" dès la rentreé !

Je peux simplement vous dire qu'une stratégie de démobilisation du personnel se met en place dans tous les domaines, y compris dans les écoles et celà ne laisse rien envisager de bon ; pousser les familles à quitter leur petit patrimoine familial pour être obligé de se loger plus près de leur lieu de travail avec des loyers exorbitants et à défaut, s'ils refusent les laisser dans une situation plus que précaire, c'est chercher à éclater les familles tout simplement et c'est dramatique ! On promène les personnes de sites en sites, on insite les jeunes à quitter l'île avec des contrats de travail sur le continent mais aussi sur l'Allemagne, l'Espagne et j'en passe ! Les anciens tentent de résister mais leur santé péréclite et les jeunes ne parviennent pas toujours à les aider financièrement ! Les villages se désertent et les maisons sont vendues une bouchée de pain à des...russes, anglais, hollandais, etc. qui ne les occupent même pas toute l'année !!!

Les jeunes sardes qui ont encore la possibilité de rester sur l'île se battent avec des moyens dérisoires en créant des petites entreprises dans le bâtiment (30 entreprises pour un même village d'à peine une centaine d'habitants !!!), des boutiques artisanales, des "beds and breakfast" (très british !!!), des bars (3 à 4 bars par villages !!!), les boulangers se font très rares, les petites épiceries tentent de survivre, les poissonniers et les bouchers se mêlent aux "sagras", histoire de s'arrondir les fins de mois, et des "agriturismes" ne vivent qu'en été !!!

Pour accueillir les touristes et les amener à rester, tout l'hiver, on nettoie, on farfouille pour découvrir des sites archéologiques, pour mettre en avant l'histoire de la Sardaigne en mettant à jour et en aménageant des ruines mais le touriste est de plus en plus intéressé surtout par les littoraux et par les randonnées à moto !!!

Je suis donc très inquiète pour la Sardaigne, ses résidants et sa culture ! C'est mon sentiment et je l'exprime à qui veut me lire !

22/03/2010

LA GUERRE QUE MENE LES SARDES CONTINUE : QUELQUES BONNES NOUVELLES MAIS AUSSI UNE NOUVELLE DRAMATIQUE !!!

Les nouvelles provenant de Sardaigne sont à la fois meilleures mais aussi bien dramatiques pour certaines !!!

- Les chimistes  de la Vinyls et les ouvriers d'Alcoa de Portovesme occupent toujours l'ancienne prison de l'île de l'Asinara, rebaptisée désormais "L'isola dei Cassintegrati" (l'île des assistés) et ont été soutenus par les précaires de la municipalité de Cagliari qui font un sit-in depuis plusieurs jours devant la Mairie de la capitale !

La bonne nouvelle est que le Président de la Région de Sassari, Alessandra Giudici et les maires de Sassari et de Porto Torres sont venus sur l'île pour leur confirmer leur total soutien (http://unionesarda.ilsole24ore.com/Articoli/Articolo/1733...) ;

La dramatique nouvelle est qu'un ouvrier de l'Alcoa s'est suicidé dans les locaux de l'Entreprise (http://unionesarda.ilsole24ore.com/Articoli/Articolo/1732...) !!!

- Les agriculteurs de la Province d'Oristano sont sur le pied de guerre, s'étant vu recevoir l'ordre de payer un supplément de taxe sur celles de l'année 2008 en remboursement d'une aide octroyée pour combler les coûts de la mise en place de canaux d'irrigation !!! Inutile de vous dire qu'ils sont furibonds (http://unionesarda.ilsole24ore.com/Articoli/Articolo/1733...)!!!

- A la Méridiana Fly, le personnel est toujours en grève et la Compagnie se voit obligée d'annuler pas moins de 10 vols (http://unionesarda.ilsole24ore.com/Articoli/Articolo/1734...) !

"Ecco i voli annullati. Olbia-Roma-Olbia (delle 13:40 e delle 15:30) e il Cagliari-Linate-Cagliari (delle 13:10 e delle 15:30) a cui vanno ad aggiungersi anche il Venezia-Bari-Venezia; Palermo-Pantelleria-Palermo e Verona-Chisinau-Verona."

Je traduis :"Voila les vols annulés : Olbia-Roma-Olbia (de 13H40 et de 15H30) et le vol Cagliari-Linate-Cagliari (de 13H10 et de 15H30) auxquels vont s'ajouter aussi le vol Venezia-Bari-Venezia, Palermo-Pantelleria-Palermo et Verona-Chisinau-Verona."

- Pendant ce temps, 80 représentants sardes (représentants des municipalités et régions, associations, politiques) sont à Bruxelles, présentant aux hauts fonctionnaires de la Commission Européenne, le plan qu'ils ont mis en place pour sortir la Sardaigne et le peuple sarde de l'ornière dans laquelle ils sont embourbés !!! Gagneront-ils la guerre, ceci est à espérer !!!