Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/04/2010

SARDAIGNE : UN AVION ALLEMAND BLOQUE A OLBIA, SON MOTEUR EMPLI DE CENDRES ISLANDAISES !!!

Un avion allemand faisant les traversées aller/retour, Sardaigne/Allemagne, Olbia/Francfort, s'est trouvé avec l'impossibilité de décoller ! Les mécaniciens ont trouvé la panne : le moteur était envahi de cendres provenant certainement du volcan islandais !!!

http://unionesarda.ilsole24ore.com/Articoli/Articolo/1776... 

" Cenere vulcanica nel motore di un aereo della AirBerlin: doveva decollare ieri mattina alle 12.20 dall'aeroporto di Olbia, destinazione Francoforte, invece è rimasto a terra, insieme ai cento passeggeri sistemati negli alberghi della città

Il decollo era previsto per le 12.20, ma in cento sono rimasti a terra. Rischiosissimo partire: il motore dell'aereo è intasato dalle ceneri vulcaniche. Il collegamento tra Olbia e Francoforte è saltato: i tedeschi che ieri mattina dovevano concludere la vacanza nell'Isola hanno dovuto rinviare la partenza e i sardi che dovevano raggiungere la Germania attendono ancora di partire. La AirBerlin, la compagnia low cost che gestisce il volo tra Olbia e Francoforte, ha dovuto organizzare un piano di emergenza. Sistemando i passeggeri negli alberghi di Olbia e facendo arrivare dalla Germania una squadra di tecnici specializzati. I meccanici, atterrati al Costa Smeralda poco prima del tramonto, dovranno ora ispezionare più approfonditamente i motori e trovare una soluzione. Per ora, dunque, il Boeing di AirBerlin resta a terra: è il primo caso in Italia, uno dei pochi in tutta Europa."

Je traduis : "Cendres dans le moteur d'un avion de la AirBerlin : il devait décoller hier matin, à 12H20 depuis l'aéroport d'Olbia, destination Francoforte, mais il est resté à terre avec ses cents passagers disséminés du coup vers les "auberges" (alberghe : sortes de chambres d'hôtes, auberges avec chambres, faisant les mêmes offices que les hôtels !) de la ville !

Le décollage était prévu pour 12H20 mais hélas, il est resté à terre. Trop risqué de partir : le moteur de l'avion était complètement envahi de cendres volcaniques. Le lien entre Olbia et Francoforte a sauté : les allemands qui, hier, devaient terminer les vacances sur l'île ont dû repousser leur départ et les sardes qui voulaient se rendre en Allemagne attendent encore de pouvoir partir. La AirBerlin, la compagnie low-cost, chargée de gérer le vol entre Olbia et Francfort a dû organiser un plan de secours. Ils ont disséminés les voyageurs dans les "auberges" d'Olbia et ont fait venir d'Allemagne, une équipe de techniciens spécialisés. Les mécaniciens, atterrissant sur la Costa Smeralda, un peu avant le site, devront maintenant inspecter plus minutieusement les  moteurs et trouver une solution. Pour l'instant donc, le boeing de AirBerlin restera à terre ; il s'agit du premier cas d'incident en Italie, un des rares à travers l'Europe."

Et on nous dira qu'il n'y a pas danger pour nos poumons ?!!! 

Consignes plus précises au jour d'aujourd'hui de l'OMS, quand aux conséquences de ces nuages de cendres, sur la santé des européens : http://www.who.int/mediacentre/news/notes/2010/volcanic_a...

02/03/2010

LE CIEL DE LA SARDAIGNE EST DANS LE CHAOS !!!

Je viens d'apprendre la fusion entre Méridiana et Eurofly qui a été scellée ce matin à 6 heures !!! Fureur de tout le personnel de Méridiana qui a décidé de bloquer tous les vols !!!

http://unionesarda.ilsole24ore.com/Articoli/Articolo/1704... 

Une guerre est déclarée et tout le personnel (mécaniciens, pilotes, etc.) ont décidé de protester contre cette décision !

La colère a gagné tous les aéroports et leurs personnels ont décidé de rejoindre le mouvement ! Ils annoncent des blocages dans tous les aéroports et ce, concernant tous les vols entrant et/ou sortant !

"La guerre ne fait que commencer !" clament les syndicalistes !!! "Nous avions conclu un pact avec les dirigeants de Méridiana, acceptant une nette baisse de nos salaires dans le but de sauver la Compagnie et en fait, ils nous ont bien eu, puisque le but était cette fusion dans le plus grand secret !!!"

"Da oggi i cieli sardi, e di mezza Italia, rischiano di ritrovarsi nel caos: più o meno come la Salerno-Reggio Calabria nelle ore di punta." (Dès aujourd'hui, les ciels sardes, et de la moitié de l'Italie, risquent de se retrouver dans le chaos : plus ou moins comme la Salerno-Reggio Calabria dans les heures de pointe.)

Dès maintenant, le personnel de la Méridiana et de Eurofly contestent les nouveaux contrats et la fusion des deux Compagnies. Les avocats demandent une vérification juridique des accords qui semblent douteux !

" Da oggi inizia una rivolta che potrebbe durare settimane: «Meno di un anno fa avevamo fatto un accordo col principe Aga Khan per ridurre i nostri stipendi e contribuire in questo modo al rilancio della compagnia - attacca Marco Bardini della Uil-Trasporti - Quell'accordo ora non vale più e senza chiedere il nostro parere l'azienda ha deciso di cambiare i contratti e tagliarci gli stipendi». (Au jour d'aujourd'hui, s'entame une révolte qui pourra durer des semaines : "Il y a moins d'un an nous avions conclu un accord de principe avec le prince Aga Khan pour réduire nos salaires et contribuer ainsi à la relance de la Compagnie - attaque Marco Bardini de la Uil Transports - Cet accort aujourd'hui ne vaut plus rien et sans nous demander notre avis, l'entreprise a décidé de changer les contrats et de tailler dans nos salaires.)

Je crains le pire pour l'ambiance des semaines qui suivent sur notre belle île !!! Les révoltes s'enchainent, les travailleurs sardes arrivés au fond du désespoir et n'ayant pratiquement plus rien à perdre, sont bien décidés à se battre jusqu'au bout !!!

Ainsi, les travailleurs de Euroalluminia ont déclenché une manifestation (http://unionesarda.ilsole24ore.com/Articoli/Articolo/170513 et occupent en ce moment même la salle de réunion des hauts dirigeants de l'Entreprise à Cagliari . Le ministre du développement économique a provoqué une rencontre, devant l'urgence, entre syndicats et dirigeants, pour le 18 mars prochain.

Les travailleurs de la Legler, à Nuoro, multiplient les manifestations, exigeant la réouverture de leur usine, fermée depuis quelques années déjà et toujours en attente d'un repreneur ! Ils demandent au gouvernement italien d'accélérer les procédures de reprises ; un groupe russe étant sur la liste ! Seuls des ralentissements administratifs sont facteurs de blocages.