Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/09/2010

FRANCE ET NAVARRE : LES PAROLES D'UN NOUVEAU MORCEAU DE BERNARD LAVILLIERS !!! JE L'ADORE CET HOMME !

Je ne vais pas y aller par trente-six discours ! Je vous invite à lire, juste à lire ce nouveau texte de Bernard Lavilliers sur l'article fraîchement pondu par l'Express : http://www.lexpress.fr/culture/musique/lavilliers-attaque... 

J'adore cet homme ! C'est sûr !!! Il a mon amour pour l'Eternité !

CORSE : LE SOUTIEN A YVAN COLONNA TOUJOURS PLUS ET ENCORE PLUS FORT !!! MEME GEORGES-PHILIPPE FONTAINE, DEPUTE UMP NOUS A ENFIN REJOINT !

Oui ! Bien sûr, je suis restée silencieuse fort longtemps à ce propos mais cela ne veut pas dire que j'ai ôté mon soutien à Yvan Colonna !

Non ! Je suis toujours aussi convaincue qu'il est effectivement innocent et victime d'un certain laxisme, d'une sorte de toile d'araignée fabriquée de toutes pièces et que peu veulent vraiment défaire et ainsi l'en dépêtrer !!!

Mais le Comité de Soutien est toujours bien présent et sont toujours et de plus en plus nombreuses les personnes à être convaincues de l'innocence d'Yvan Colonna !

Nous sommes, au jour d'aujourd'hui, 54 098 personnes à le soutenir !!! Alors, n'hésitez pas, vous aussi, à venir y apposer votre signature !!!

N'hésitez pas à venir nous rejoindre sur : http://www.yvan-colonna.com/joomla/index.php/petition... 

Ainsi, Georges-Philippe Fontaine, député UMP, a-t'il enfin décidé d'ouvrir la bouche et d'écrire son ressenti quand à la Présomption d'Innocence bafouée à l'encontre d'Yvan Colonna !

http://www.ump29-1.com/2010/09/03/colonna/comment-page-1/... 

Mais je dis à Monsieur Fontaine : "N'hésitez pas à crier votre ressenti et votre indignation, haut et fort dans les tribunes du Sénat, monsieur le Député UMP ! Là, vous serez, je pense très efficace pour enfin faire bouger les évènements en faveur d'Yvan Colonna !"

Le Comité de Soutien Yvan Colonna sera présent le Samedi 11 Septembre de 8 h à 18 h à la sortie du R E R le Bourget ligne B.(Dépt 93)

Il y aura des tee-shirts et autres, mis en vente pour aider à couvrir les frais d'avocats, de déplacements de la famille, ainsi que des billets de tombolas !!! Alors n'hésitez pas à vous arrêter sur le stand, et à venir vous informer et peut-être signer la pétition, vous aussi !

01/07/2010

ECHANGES AVEC MONSIEUR PIERRE LEMMENS...SUITE ET FIN (DU MOINS JE L'ESPERE !!!)

Monsieur Pierre Lemmens me répond, toujours sous l'article concernant la Mozzarella bleue (baptisée par moi-même, Mozarella de Schtroumpf mais je préfère préciser que ce terme n'est pas dans le but d'insulter un peuple du pays fabricant cette Mozarella mais une plaisanterie ayant pour but de donner un nom à un fromage qui a une couleur me faisant penser à la couleur des Schtroumpf ! :) Suis-je suffisamment claire ? Aucun sentiment de xénophobie ni de racisme dans mes mots !!!) et bien évidemment, utilisant une fois encore, mon droit de réponse, je lui adresse un message en retour !!!

http://sardaignemonilemerveilleuse.midiblogs.com/archive/... du weblog "SARDAIGNE...MON ILE MERVEILLEUSE" :

"Chère Madame, votre réponse enflammée n’est pas faite pour me surprendre. La contradiction ne semble effectivement pas faire partie de vos « coutumes et traditions ». Puisque vous avez bien voulu créer un espace d’expression public, permettez-moi d’élaborer à mon tour :
La lecture de votre blog m’a effectivement laissé un goût nauséabond de xénophobie… Pas de « racisme »… Anglais, de père français et de mère néerlandaise, élevé en Russie et en Italie, je ne me livrerai pas avec vous à un concours de diversité…
Quelques exemples seront plus parlants : Un de vos billets relate la mort –tragique- d’un jeune enfant Sarde, fauché par une moto. Votre compréhensible indignation cible dès lors les touristes, qui à bord de leurs « énormes véhicules » viennent semer la mort et la désolation dans « vos » paisibles villages… A la relation de votre récit, le doute n’est pas permis ; des « étrangers » ont tué un enfant du pays, au mépris de la prudence la plus élémentaire. Il aura fallu la persévérance de l’une vos interlocutrices (Marie) pour préciser un point de détail que vous aviez choisi de passer sous silence en relatant cette tragédie : Le responsable était l’oncle de la victime, lui-même Sarde. Exit l’ « étranger »… J’approuve la dénonciation de la « violence routière » qui en France, en Italie, dans le monde, tue chaque jour. Je regrette le procédé. La stigmatisation de ce type de comportement gagnerait en force et en crédibilité si elle visait de façon générale des crétins ivres ou inconscients qui fonceraient à tombeau ouvert dans les ruelles des villages Sardes, quelque soient leurs origines. Mais vous choisissez de ne vous intéresser qu’au rôle funeste -et en l’occurrence fantasmatique- des « étrangers »… Xénophobie ?
Un autre exemple ? Permettez-moi de vous citer « … ceux qui débarquent sur notre ile en «conquérants », bien décidés à flouer leurs habitants, bien décidés à se conduire comme des «supérieurs »… » Distinguons peut-être d’abord entre touristes et investisseurs. Les touristes qui visitent la Sardaigne sont à l’image de ceux qui parcourent le monde entier : certains sont merveilleux, d’autres détestables. Mais ils ont une attente commune, celle inhérente à la notion de service, qui caractérise l’industrie du tourisme. Si « servir » des « étrangers » -qui vous rémunèrent pour ce service - vous parait une notion inacceptable, il me semble que vous meniez une bataille perdue. Cette industrie est celle qui, faute de mieux, vous permet de vivre et de vous développer, ce « vous » devant être compris au sens collectif. Les investisseurs, ensuite. Ils ont souvent –à tort ou à raison, mais mon propos n’est pas d’ordre idéologique- les mêmes attentes et le même pragmatisme brutal à l’égard des Sardes, des Corses, des Belges, des Français, des Chinois ou des travailleurs vietnamiens. Les drames locaux qui en résultent ne sont pas le fait « d’étrangers » qui cherchent à nuire au « peuple-esclave » Sarde, mais la triste conséquence de la mondialisation. En ce siècle troublé, il est parfois intéressant d’observer les choses autrement que par le petit bout de la lorgnette… Cela ne doit pour autant entamer nos capacités d’indignation, mais nous amener à ne pas nous tromper de cible…

Il reste enfin la question de l’assassinat sauvage du Préfet Erignac. Je comprends et respecte votre « conviction intime » qui vous amène à proclamer l’innocence d’Yvan Colonna Mais épargnez-moi la complainte du « petit berger » perdu dans un monde de brutes. De mère bretonne, son père, Jean-Hugues, est l’un des députés socialistes clés des années Mitterrand. Pas un ouvrier agricole victime de l’oppression de l’état français. Yvan Colonna a été jugé pour ce meurtre – dénoncé par 4 de ses 6 co-accusés - Suite à sa condamnation par une première cours d’assise, confirmée en appel, le verdict de la cour de Cassation, portant sur la forme et non le fond, le renvoie aujourd’hui à nouveau devant une cours d’assise. Vous devrez reconnaitre que son procès respecte les règles de la démocratie, contrairement au « procès » fait par les ultra-nationalistes Corses à ceux qui les dérangent dans leurs activités politico-mafieuses ou qui ne se plient pas aux exigences de leur racket.
Je n’ai pas l’envie de « troller » sur votre site, manifestement destiné à un petit nombre de « partisans» unanimistes. Vous m’annoncez – sur un mode menaçant- que vous avez communiqué notre échange précédent à l’association de défense d’Yvan Colonna et à sa famille… Dois-je trembler devant leur vindicte prévisible ? Puis-je vous l’avouer ? Cela me fait rire ! Sans doute le côté « Puisque je suis impuissante à te répondre de manière libre et adulte, mon grand frère va venir te casser la g…. »…
Pour finir, un propos simple, que vous comprendrez peut-être : Je crois profondément en l’inclusion, à l’opposé de l’exclusion. Le particularisme régional, imposé de préférence par la violence, ne suscite en moi que mépris. Je respecte l’énergie et la tonicité de vos propos militants – que vous qualifiez ouvertement comme tels- mais je dois constater qu’en dernier recours, vous vous refugiez derrière d’autres. J’apprécie toutefois que vous ayez eu la courtoisie de ne pas censurer cet échange.

Bonne continuation et bon blog… J’espère que votre propriété familiale trouvera preneur. Pas un « étranger » « conquérant » et « supérieur », qui viendrait exploiter votre ile dans son énorme véhicule."

Je réponds à ce Monsieur :

"Décidément ! Je pense que je ne vais pas persévérer dans la polémique concernant ma pseudo "xénophobie" ! Dès lors que l'on écrit et que l'on s'exprime en publiant sa façon de penser, je suis parfaitement consciente que des lecteurs peuvent appliquer (volontairement ?!!!) à mes mots un sens qui n'est pas forcément initial ! Hélas, ce sera toujours ainsi, on prête une pensée à un écrivain en fonction de ce qu'il a écrit sans même chercher à analyser si ce qu'il a voulu exprimer était vraiment ce que l'on a compris soi-même ! Une pensée écrite tente à plusieurs résultats d'analyses selon l'étât d'esprit et le vécu du lecteur, c'est de tout temps et ce sera toujours ainsi ! Il n'y a donc plus qu'une solution pour l'écrivain, celle de se justifier s'il est encore en vie dès lors qu'on lui prête des pensées qu'il n'a pas et un sens à ses écrits qui est faux ! Donc, et je pense que c'est la dernière fois que je viens vous répondre sur ce sujet (ma réponse à ma commentatrice, Marie, étant déjà établie), je ne suis pas xénophobe ni raciste ! Le tribunal composé de mes divers lecteurs jugera (plus d'une centaine de lecteurs par jour, je tiens à le préciser au passage !) ! Concernant l'attitude exécrable de certains touristes, je parle en toute connaissance de cause, étant, chaque année, bien triste de la constater : les carabinieris d'ailleurs, doivent être déjà, à l'heure qu'il est, sur les dents pour stopper et amender les conducteurs qui, à peine débarqués sur l'île, déboulent comme s'ils étaient sur un circuit ! Le tour de Sardaigne en tête peut-être ?!!! Quand à la manière des touristes de cotoyer les habitants, je peux vous dire que j'ai été témoin d'attitudes irreverenscieuses à l'égard de femmes employées pour la saison, par exemple (mais j'ai tant d'autres exemples en réserve que je ne peux tous ici les énumérer !) à nettoyer les toilettes sur les plages sardes (à Is Arutas, par exemple) et je ne peux que m'insurger !!! Ces femmes sont des mères de famille, tout-à-fait respectables, obligées d'en arriver à accepter ces précaires et durs emplois pour pouvoir aider à nourrir leur progéniture, que les touristes (et je parle d'une manière générale non pas parce que je suis xénophobe mais dans le but et dans l'espoir de rééduquer quelques esprits !!!) devraient traiter comme des humains et non pas comme des servantes qui doivent obligatoirement nettoyer leurs saletés : Les saletés de gens qui ne savent pas tirer une chasse, qui laissent des serviettes hygiéniques boucher les évacuations quand on ne les laissent pas trainer à terre, et j'en passe et des meilleures !!! Je suis en colère car ces personnes (qu'elles ne se respectent pas elles-mêmes, c'est leur affaire car je pense que de se conduire ainsi est avant tout un manque de respect vis-à-vis de soi mais qu'elles manquent de respect à qui doit nettoyer leur m...de me met hors de moi !!!) s'imaginent que, dès lors, qu'elles débarquent dans ces lieux avec leurs menu-monnaies, elles ont le droit de se permettre une conduite de "négriers" !!! Honte à elles !!! Et je ne peux que généraliser car les touristes qui constatent ce genre de faits ne prennent même pas la peine de "corriger" les autres ; je les jauge donc (je précise que je ne n'emploie pas le mot "juger" !!!) comme complices et donc identiques à ces... (il n'y a même pas de mots pour les qualifier !) ! Quand à ceux qui partent en laissant des poubelles, quand je pense que le moindre papier tombé dans les rues suisses ou allemandes vous valent une amende plus que salée, je ne peux qu'être furibonde ! Et je ne représente pas une minorité car les jeunes, très respectueux de leurs anciens, commencent à être très en colère eux-mêmes de voir comment sont traitées leurs mères, leurs soeurs, leurs cousines, voire leurs fiancées et femmes !

Comme je l'ai déjà écrit : le tourisme doit être avant tout un échange ; l'accueillant apportant sa richesse culturelle, l'accueilli apportant certes ses devises mais aussi sa curiosité et sa soif de connaissances ! Le tourisme ne doit  pas être seulement qu'un commerce !!! Les sardes comme les corses ne sont pas tous destinés à n'être que des hôtelliers, ni des femmes de ménage, ni des serviteurs à touristes au service de qui apporte des deniers ! Ils sont dans leur majorité, surtout pour les générations récentes pour qui leurs anciens se sont sacrifiés (pour leur permettre de suivre ces hautes études !) des personnes hautement qualifiées dans divers domaines, pour qui l'Etât ne fait pas grand-chose pour leur permettre d'exercer le métier pour lequel ils ont acquis de hautes compétences qu'ils pourraient mettre non seulement au service de leur pays et de leurs habitants mais qui leur permettrait d'y vivre à proximité de leur famille, et ils ne peuvent être qu'en colère dès lors qu'ils s'aperçoivent que des subventions et des passe-droits sont accordés  à des gens qui ne résident même pas sur l'île !!! La seule alternative qu'on leur met à portée de mains, est d'aller travailler sur le Continent ou à travers l'Europe pour un salaire bien plus bas qu'ils le mériteraient, avec, de plus, l'obligation de payer un loyer exorbitant, sans parler des frais qu'ils ont pour venir voir leur famille vieillissante ou de survivre dans la misère, toujours plus étranglés par des taxes et des factures d'énergie toujours plus onéreuses ! N'avoir d'autres choix que de quitter sa terre et sa famille pour parvenir à se créer une ridicule retraite ou rester sur l'île à faire des petits boulots précaires au service des "rupins" non résidants (je n'ose plus employer le mot "étranger") ou résidant seulement un mois par an dans des propriétés secondaires acquises une bouchée de pain (ce qui ne fait absolument pas vivre les habitants de l'île, j'en suis désolée, puisque ces gens n'ont pas les mêmes impositions ni les mêmes obligations que les habitants !) est pour moi synonyme d'exploitation du petit peuple !

 

Pour ce qui concerne l'affaire Colonna/Erignac, je vous laisse assumer vos propos qui expriment vos convictions et ressentis mais surtout à mes yeux, un manque d'objectivité total et me laisse deviner vos engagements politiques !

Je ne retiens qu'une chose, vous m'accusez (en supputant que je suis une lache !!!) de me cacher derrière mes "grands frères" dès lors que je me sens attaquée ! Si cela avait été le cas, je ne serais pas ici à écrire pour m'exprimer avec une identité non cachée sous un pseudonyme, mais dans l'ombre, à l'abri des invectives et des attaques sournoises !

Je transmets ces échanges à la famille Colonna et au Comité de Soutien (dont les responsables sont les frères et soeurs d'Yvan Colonna) dès lors que l'on mentionne leur nom ou celui de l'un des leurs, dès lors que le sujet et les propos échangés les concernent directement ou indirectement et ce, par respect à leur égard car j'estime qu'ils ont tout à fait le droit d'en prendre connaissance !

30/06/2010

YVAN COLONNA : LA COUR DE CASSATION VIENT DE CASSER LE DERNIER JUGEMENT ! OUF !!! MAIS !!!

Europe 1 l'avait annoncé ce midi mais je préférais attendre d'en avoir la certitude !

France Info et les autres journaux tels que l'Express, viennent de confirmer la nouvelle : la Cour de Cassation vient d'annuler la décision du dernier jugement qui était en défaveur d'Yvan Colonna !!!

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/colonna-va-etre-... 

Joie !!!

Joie et soulagement : enfin un pas vers une juste justice qui rendra un verdict lors d'un 3ème procès qui se déroulera en toute équité, je l'espère de tout mon coeur, pour Yvan et sa famille mais aussi pour l'image de la France !!! Que l'on retrouve enfin confiance en ses écoles !

Car la Cour de Cassation vient d'approuver, en cassant ce jugement, qu'il y avait des vices de forme dans le déroulement de ce dernier procès en appel et donc que la justice avait été bien mal rendue !!!

L'avocat général avait demandé à la Cour de Cassation qu'elle rejette la demande d'Yvan Colonna mais celle-ci ne l'a pas écouté et ce n'est que justice !!!

Trop de zones d'ombres dans le déroulement de ce procès, trop de manque de respect, trop de mépris vis-à-vis des témoins en faveur d'Yvan Colonna et de l'expert en balistique, trop de "violations des droits de la défense" !

Mais le troisième procès sera mené également par la Cour Spéciale d'Assises et donc la vigilance reste de mise !!!

 Heureusement, je pense que le Compte Rendu des observateurs du dernier procès mandatés par la Fédération Internationale des Droits de L'Homme, pèsera dans la balance, afin que le déroulement de ce troisième procès se déploie dans le plus pur respect des règles en matière de droit ! 

Du moins j'ose l'espérer ! J'ose espérer que l'on tiendra compte cette fois, des divers témoignages, avec écoute et respect qui se doit aux témoins, quels que soient leur âge et leur classe sociale !

Et j'ose espérer que cette fois-ci, une reconstitution sera établie sur les lieux du crime, avec respect des compte rendu d'expertises en balistique.

Il y aura donc, certes, un sentiment de soulagement et de joie mais sans euphorie ni utopisme car la bataille devra être menée serrée pour qu'enfin Yvan Colonna soit reconnu innocent de ce crime !

Bien sûr, les 53 856 personnes convaincues de son innocence que nous sommes, continuerons à maintenir nos soutiens !

Si vous êtes également enfin convaincu(e)s de l'innocence d'Yvan Colonna, n'hésitez pas, vous aussi, à venir signer la pétition et même à déposer un message d'encouragement à Yvan Colonna afin qu'il puisse puiser une force sereine dans tous ces témoignages de soutien et d'amitié, pour l'aider à tenir bon lors de ce dernier combat à mener : une course contre le temps pour sa remise en liberté !!!

http://www.yvan-colonna.com/joomla/index.php/petition... 

Je pense que Mme Erignac va encore une fois subir des souffrances et des angoisses et je compatis mais je pense qu'il faut que la vérité éclate !

Cela permettrait enfin qu'une véritable enquête vers d'autres pistes soit menée pour trouver enfin les vrais coupables de ce crime odieux !

Enfin, n'oublions pas une chose essentielle :

"Jusqu'au verdict de ce 3ème procès, la PRESOMPTION D'INNOCENCE reste de mise !!! Yvan Colonna est encore dans le cadre de son droit à la Présomption d'Innocence et doit être considéré comme tel jusqu'à un jugement qui tendrait à décrêter le contraire !!!" A BON LECTEUR...

REPONSE A L'UN DE MES COMMENTATEURS : MONSIEUR PIERRE LAMMENS

L'un de mes commentateurs vient de me déposer un message stipulant et supputant que j'étais raciste vis-à-vis des "étrangers" à nos îles et notamment tous les touristes dans leur globalité !

J'use donc de mon droit de réponse et reprend ici, en article, notre échange (son message et ma réponse !) :

@Pierre Lammens dit :

SARDAIGNE : GARE A LA MOZZARELLA...BLEUE DEBARQUEE TOUT DROIT...D'ALLEMAGNE !!! :

"Bonjour ! C’est faisant quelques recherches sur la mozarella des Schtroumpfs allemands que j’ai trébuché sur votre site. D’un naturel curieux et ouvert, j’ai parcouru quelques uns de vos billets…. Je résumerai mes impressions d’un seul mot : Effarant ! Un mélange de candeur puérile quant il s’agit de vanter les –réelles- beautés de votre ile et de xénophobie fétide pour dénoncer le rôle néfaste de « l’étranger » sous toutes ses formes, du Teuton campeur au … reste du monde. Cerise sur le gâteau, le plaidoyer omniprésent en faveur des assassins du Préfet Erignac. La Sardaigne n’est pas la Corse que je sache et ses habitants ne semblent pas avoir succombé à la nauséabonde maladie de l’ultra-nationalisme violent et meurtrier. Que vous l’acceptiez ou non, la Sardaigne, tout comme la Corse, vit du tourisme –et des subventions de leurs états respectifs-. Cela présente effectivement un petit inconvénient : le tourisme semble amener des « étrangers »… La seule question qui se pose encore est celle de savoir pourquoi ceux-ci acceptent encore de remettre en cause toutes leurs valeurs morales et humaines afin de passer quelques jours – payés au prix fort- dans des lieux magnifiques, mais peuplés par quelques-uns des derniers totalitaristes Européens. Rassurez-moi : Vous ne représentez qu’une infime minorité ?"

Ce commentaire a été posté par Pierre Lammens.

"Monsieur ! Premièrement, vous stipulez à mots couverts que je suis raciste vis-à-vis des touristes "étrangers" (quand ce n'est des étrangers tout court !) et ceci, je ne peux l'admettre ; je vous invite à me relire et vous constaterez que je suis quelqu'un de très ouverte sur toutes les différences en tous domaines, étant moi-même native sur le sol français, de mère native de france et de père natif de Sardaigne ! Si je creuse dans mon arbre généalogique (et Dieu sait que nous sommes très nombreux dans ce cas, sur cette planète !), je peux me proclamer européenne, voire mondiale, car on trouve dans ma famille aussi bien des belges, des espagnols, des sardes, des français et très certainement des maures ! Vous me faites un procès d'intention car je ne me contente, au travers de mes articles, que de mentionner que je déplore l'attitude de ceux qui débarquent sur notre île en "conquérants", bien décidés à flouer leurs habitants, bien décidés à se conduire comme des "supérieurs" manquant d'un total respect non seulement vis-à-vis de la population résidante (elle peut être native de Sardaigne -en majorité- comme native d'un autre pays : on peut trouver en Sardaigne des marocains, algériens et autres natifs des autres pays du maghreb, des natifs de Hollande, de France, d'Allemagne, etc.) qui, de par le fait qu'ils dépensent quelques-uns de leurs deniers, pensent que tout leur est dû et que les sardes résidants (dans leur totale diversité d'origines) doivent être leurs servants ! Le peuple sarde a, de par sa culture, le sens de l'hospitalité mais n'est pas un peuple asservi et ignard comme certains auraient tendance à le croire, et a donc droit à un total respect ; c'est ce que je défends ! Dès lors que l'on se permet de venir saccager leur environnement, dès lors que l'on vient insulter leurs familles, dès lors que l'on vient assassiner leurs enfants et leurs anciens en traversant les villages avec des véhicules bolides à une vitesse grand V, dès lors que l'on s'installe sur les littoraux avec des campings cars sans dépenser un denier (même pas le prix d'un parking) dans les boutiques environnantes et que l'on repart en laissant des poubelles, dès lors que l'on traite les insulaires comme des bêtes de zoo sans cervelle en les prenant en photo (photographies que l'on utilise commercialement sans même demander la permission aux propriétaires de l'image que ce soit de leur personne ou de leurs ouvrages artistiques !), dès lors que l'on tente de les appauvrir en installant des entreprises à moindre coût, en bénéficiant de subventions de l'étât pour ensuite quitter l'île du jour au lendemain en abandonnant des sites avec moulte pollutions et les quelques salariés sardes dans un dénuement total et ce, en toute impunité, alors je ne peux que me récrier, m'insurger et dénoncer de la seule manière que je connaisse et qui rentre dans mes possibilités...en l'écrivant !!! La violence n'est pas dans mes gênes et n'est pas dans la culture sarde ni corse d'ailleurs, je le sais puisqu'ayant vécu quelques années d'enfance sur les deux îles ; les anciens, les professeurs, les parents ne nous l'inculquent pas ! Si quelques sardes et corses (une poignée d'entre nous) usent de la force physique, il ne faut pas généraliser, ils sont marginaux et marginalisés par la plus grande partie des résidants insulaires, y compris par les nationalistes ! Désolée d'insister sur ce point, trop d'amalgames sont faits à mon humble avis, non seulement par quelques médias mais par quelques administratifs membres de certaines écoles qui ont intérêt à donner une fausse image de la mentalité des insulaires des 2 îles ! Ce que nous défendons haut et fort ! Notre révolte s'inscrit avec des mots et des manifestations pacifiques, et avec des victoires d'élections criantes de vérité, pas autrement !!! Quand à l'affaire Colonna/Erignac, vous mentionnez, je vous cite :"le plaidoyer en faveur des assassins du Préfêt Erignac" et vous m'insultez, Monsieur ! Je suis désolée d'insister sur un point : Monsieur Yvan Colonna n'est pas un assassin, j'en reste convaincue et nous sommes au jour d'aujourd'hui 53856  (cinquante trois mille huit cent cinquante six !) personnes adultes et parfaitement capable d'analyser la situation, à en être convaincues ! Donc, comme nous sommes dans un pays démocratique où la liberté d'expression existe encore, je dis haut et fort, je l'écris en toutes lettres : "Je suis convaincue de l'innocence d'Yvan Colonna, c'est ma conviction et je l'assume !" Je n'accuse personne d'être l'assassin de Monsieur Erignac, je ne suis donc ni hors la loi, ni diffamante envers quique ce soit et surtout pas vis-à-vis de Mme Erignac et de sa famille ! De plus, je vous rappelle que, dès lors que la Cour de Cassation ne s'est pas prononcée, dès lors que, si la Cour de Cassation ne casse pas les décisions du dernier procès, un recours sera déposé auprès de la Cour Européenne, dès lors donc que des procédures sont encore en cours, Yvan Colonna a encore droit à la Présomption d'Innocence et qui, donc, le traite d'assassin fait preuve de diffamation et bafoue ce droit à la Présomption d'Innocence. Je vous informe que je transmets votre message et ma réponse aux responsables du Comité de Soutien d'Yvan Colonna et surtout aux membres de sa famille qui ont le droit de prendre connaissance de notre échange. Salutations."

21/06/2010

CORSE : YVAN COLONNA...LE DOSSIER DEPOSE DEVANT LA COUR DE CASSATION DOIT ETRE ETUDIE CE 23 JUIN ; NOUS SOMMES NOMBREUX A DEMEURER DANS L'ESPOIR D'UNE ISSUE FAVORABLE !

Nous sommes à ce jour, 53 568 personnes à attendre avec espoir, totalement convaincues de l'innocence d'Yvan Colonna, le verdict de la Cour de Cassation qui va étudier tous les éléments du dossier ce Jeudi 23 Juin 2010 et qui fera part de sa décision en Juillet !

Vous pouvez lire sur le site du Comité de Soutien, l'interview de Maître Gilles Simeoni, accordé à Corse Matin sur le lien ci-après :

http://www.yvan-colonna.com/joomla/index.php/les-depeches... 

qui explique clairement tous les espoirs mais également toutes les démarches qui auront lieu après cette décision, selon qu'elle sera favorable ou non à l'encontre d'Yvan Colonna.

N'hésitez pas, si vous êtes vous-même, convaincu de son innocence, à signer la pétition toujours en vigueur, et à déposer un message de soutien ; Yvan Colonna et sa famille ayant besoin de tout signe de présence amicale, en ces quelques heures, voire quelques jours de longue attente et d'angoisse !

17/06/2010

CORSE : AUSSI BIEN QUE I MUVRINI...LE GROUPE ISULATINE, COMPOSE DE 5 BELLES VOIX FEMININES !

 

Comment ?!!! Je ne vous avais pas encore parlé du groupe Isulatine ? 5 belles voix féminines qui, aussi bien que I Muvrini, chantent et composent un choeur polyphonique corse !!!

Elisabeth Andreani, Laetizia Giuntini, Maryline  Pietrucci, Pascale Landolfini et...Antoinette d'Angeli !!!

Vous pouvez en connaitre un peu plus sur le groupe au travers de leur site :

http://isulatine.free.fr/groupeisulatine.html... 

Et Tunietta, la belle Antoinette d'Angeli se produit également en solo, accompagnée bien souvent de quelques précieux et excellents musiciens !

Notamment, comme vous pourrez le constater sur le fichier joint, elle se produira à Calvi ce Jeudi, demain Vendredi 18 et Samedi 19 Juin, à 18H00 !

Si vous êtes sur place, aujourd'hui à Calvi, n'hésitez pas à vous rendre au Village Vacances La Balagne, elle vous surprendra notamment dans un duo avec Gilles Rouvet !!!

Bonnes soirées en persective à tous !!!

 

Antoinette d'Angeli 18 juin 2010.pdf

16/06/2010

CORSE : YVAN COLONNA A RECLAME AU TRAVERS D'UNE LETTRE, SON RAPPROCHEMENT QUANT A SON LIEU D'INCARCERATION ET JE LUI DONNE RAISON !!!

Yvan Colonna, ainsi que quelques-uns de ses compagnons d'infortune, ont demandé au travers d'une lettre que la justice accepte de rapprocher leur lieu d'incarcération au plus près de leur famille et je leur donne raison !!!

http://www.alta-frequenza.com/index.php/fr/l_info/l_actu/...

Les familles et notamment les enfants n'ont pas à être doublement punis dès lors que leur parent est condamné à être enfermé !

 

Il faut avant tout songer qu'un enfant subit alors : affronts et moqueries de la part des autres enfants, voire isolement, chagrin de ne plus voir son parent sinon qu'au franchissement d'un établissement grillagé (il faut penser à ce qu'il subit comme traumatisme dès lors qu'il a à franchir le seuil d'un univers carcéral), sentiment de culpabilité de voir que son autre parent doit se décarcasser 2 fois plus pour gagner de quoi le faire vivre, etc.

 

Si on ajoute à cela, le fait qu'il n'y a pas suffisamment de quoi financièrement, aller le voir ce parent, parce qu'il est à des kilomètres et que l'on ne peut se déplacer qu'en avion ou en bateau (puisque le train et la voiture sont impossibles à utiliser !), on ne peut que conclure qu'il s'agit là d'une punition (injuste oh ! combien !) à l'égard de l'enfant et non du parent !!!

 

C'est donc une parfaite injustice et un manquement crucial aux droits de l'enfant !!!

 

Un père reste un père et la présence d'un père (pouvoir le voir dès lors que l'on en ressent le besoin) est essentiel à l'équilibre d'un enfant tout au long de sa croissance de vie (enfance, adolescence, voire même jeune âge adulte !) !

 

Lorsque de plus, ce père (je pense à Yvan Colonna) est encore présumé innocent, je trouve totalement injustifié un tel éloignement !!!

 

Ceci est mon ressenti et je l'exprime tel que me le permet encore mon droit à la liberté d'expression !!!

 

Pour ce qui concerne la Présomption d'Innocence, je tiens à souligner que toute personne s'exprimant, en mentionnant Yvan Colonna comme un assassin, bafoue tout simplement son droit à cette Présomption d'Innocence !!!

 

Ainsi, au journal télévisé du lundi 14 juin sur France 2, le journaliste parlant de Christian Lambert en Seine St Denis, persiste et signe en stipulant "Yvan Colonna, assassin du Préfêt Erignac" ! Ce journaliste a bafoué le Droit à la Présomption d'Innocence d'Yvan Colonna !

 

Il est à rappeller que la procédure n'est pas terminé puisque le Pourvoi en Cassation déposé par ses défenseurs, sera étudié ce 23 Juin et décision prise par la Cour de Cassation attendue début Juillet ! Que, si ce jugement se trouve cassé, un 3ème procès aura lieu 1 an et demi après cette cassation, et que, si au contraire, ce jugement n'est pas remis en cause par la Cour de Cassation, alors une saisine de la Cour Européenne des Droits de l'Homme aura lieu (cette même Cour Européenne qui a déjà condamné la Belgique pour un cas moins grave que celui qui concerne Yvan Colonna) !

 

Tant que les procédures se suivent et jusqu'à l'aboutissement de l'ensemble de toutes ces démarches (jusqu'à la décision finale, c'est-à-dire, le prononcement de la Cour Européenne en dernier recours), Yvan Colonna est encore un Présumé Innocent !!!

 

Toute personne donc, qui décrête que "Yvan Colonna serait l'assassin du Préfêt Erignac" ne peut être certain qu'il n'est pas dans l'erreur et bafoue dès lors le droit à la Présomption d'Innocence !!!

 

J'ose espérer qu'Yvan Colonna et ses collègues d'incarcération, seront lus et que la justice entendra et prendra en compte leur demande ! Je pense que ce ne serait que justice pour leurs enfants !!!

Site du Comité de soutien : http://www.yvan-colonna.com

01/06/2010

CORSE : ET SI L'ON PENSAIT AVANT TOUT AU DEVENIR DE LA GAMINE D'ALAIN ORSONI !!!

"De quoi me mêle-je ?" Me diront encore certains !!!

Je suis ainsi faite : fibre de maman avant tout ! Ayant en plus été éduquée sur les 2 îles (Corse et SArdaigne) où l'on vous inculque l'esprit de famille mais surtout où l'on grandit, entouré de "Mammas", vous pourrez imaginer aisément mon ressenti  !

En Corse et en Sardaigne, dans chaque village, toutes les mères ont un oeil sur la progéniture du village, que ce soit sur la sienne ou sur celle de la voisine ! Et ainsi les enfants peuvent grandir, s'amuser en toute sécurité, mais aussi bien sûr, ne peuvent commettre de bêtises sans qu'un oeil de "mamma" ne veille et les grondent !!!

Alors, vous allez me dire que je ne connais pas Alain Orsoni personnellement (quoique ! Nous avons peut-être grandi ensemble dans le même village, qui sait ?) et que je devrais vaquer à mes propres occupations mais c'est plus fort que moi, voyez-vous, je pense à une petite fille qui n'a pas suivi de scolarité depuis pratiquement une année et je me fais énormément de soucis pour elle !!! Que font les autorités pour pallier à la situation de cette petite française ? Car elle est corse, bien sûr, mais française avant tout, non ?!!!

Je vous explique  :

(d'ailleurs Monsieur Orsoni vous l'explique lui-même en direct sur :

http://www.alta-frequenza.com/l_info/l_actu/pressions_fam... )

Le papa, Alain Orsoni, divorce, il y a plus d'un an et obtient la garde de sa petite fille !

Puis, il est mis en garde à vue (8 longs mois ?!!!), entame sa grève de la faim (l'histoire, vous la connaissez !) et, est remis enfin en liberté !

Entre temps, il apprend que sa gamine a été emmenée par sa mère au Mexique ! Au Mexique ?!!! Mais ? Et l'école ?!!!

Donc, étant remis en liberté, preuves à l'appui (des accords écrits d'un juge d'instruction !), il obtient la permission d'aller la chercher ! Il prépare son voyage et voilà que, en dernier ressort, il y a une semaine, les membres de la belle école de justice font marche arrière et lui intiment l'ordre de ne pas sortir du territoire !!! Je n'ai pas à juger de cette décision mais...

Mais ?!!! Et que deviens cette petite fille qui, je l'imagine, a dû déjà préparé ses valises, toute heureuse de rentrer en Corse avec son papa et qui l'attend encore désespérément ?!!!

Je me mets à la place (et Dieu sait que je sais de quoi il s'agit, ayant vécu une expérience similaire !) de cette gamine qui dois ressentir une très forte déception !!! Pourvu que la maman lui ait expliqué que ce n'était pas de la faute de son papa !!!

Savez-vous que ce genre d'incident (car je l'estime comme un incident gravissime !) vous marque à vie ?!!!

Cette enfant a huit ans ! Savez-vous que ce genre d'incident survenu dans la tendre enfance vous poursuit à l'esprit jusqu'à l'âge adulte, au point que vous en êtes marquée dans tout votre parcours, qu'il soit relationnel, scolaire, voire professionnel et surtout, surtout social ?!!! Cette enfant sera écartée de son groupe d'amis, simplement parce qu'elle aura manqué une plage d'activités en communauté ! Elle aura à faire des efforts extrêmes pour de nouveau, réussir à s'intégrer et à se faire accepter par ce groupe !

Alors...je me dis :"Que font les autorités ? A quoi pense-t'on ? S'est-on soucié du devenir de cet enfant ? De cette jeune française qui n'a pas demandé à atterrir au Mexique ? Cette jeune innocente doit-elle payé les erreurs d'adultes ?"

Je pense que personne, parmi les décideurs, ne répondra à mon questionnement mais...vous, mes lecteurs, notamment vous, mes lectrices,  mamans corses et sardes, qu'en pensez-vous ?

Je suis convaincue qu'après m'avoir lue, vous serez aussi indignée que moi !!!

20/05/2010

EN CORSE AUSSI ET JE NE PEUX RESTER DE MARBRE !!!

Et Voilà !

En Corse aussi, celà se passe...Hélas !!!

Et de guerre lasse, un jour on...trépasse ?!!! Et bien non ?!!!

Les villageois corses décident de se battre, tous réunis, le Président du syndicat agricole appelant à la mobilisation de tous ceux qui se sentent concernés, au sein de la Fête de l'Agriculture qui se déroulera jusqu'à Dimanche à Ajaccio !!! Que tous ceux qui ne veulent pas de cette invasion de constructeurs à tous vents, en tous lieux protégés, à prix "toutes bouchées de pain", et qui sont décidés à l'exprimer, rejoignent les contestataires !

 Comme en Sardaigne, on acquière des terres d'un claquement de doigts au détriment des familles insulaires !!!

Je suis furieuse mais furieuse comme vous ne pouvez même pas l'imaginer !!! Je ne peux que réagir à la lecture de cet article !!!

http://24ore.club-corsica.com/dehors-les-chevres-!_1987_4... 

Je vous expose (en prose !) la situation :

"Imaginez, sur les hauteurs de Valle di Rustinu, un pittoresque petit village corse, une colline flanquée d'une petite bergerie (Philippe Madelin m'aurait dit, d'un air espiègle : "Non ! Une petite chèvrerie !!!", familiale, celle tenue depuis des décennies par la famille Muglioni ! L'air y est sain et doux, on entend au matin, les petites clochettes tintinabuler au cou des chèvres ! Une bonne senteur de lait frais, de brocciù d'un blanc immaculé, à peine fabriqué ! S'égrènent quelques notes d'un doux son de flûte (il m'étonnerait grandement que le chevrier n'en ait pas une dans sa poche, fabriquée de ses mains !) pour guise de réveil matin, le soleil commençant à poindre à l'horizon ! On entend au loin le doux murmure des habitants du village se réveillant : "Oh ! Dumè ! Va bè ? Ci zarà un'be giornatù, mi il zole ! Vous, le touriste, le promeneur, arrivez avec votre appareil photo sur l'épaule, après votre promenade, aux aurores, et la maman Muglioni vous dit : "Bei ! Bei à ripozo ! Bei !" et avec son large sourire vous fait asseoir autour de sa table en pierre, confectionné amoureusement par son époux à l'aide des pierres trouvées sur les camini, et vous offre une belle tranche de pain avec un bon gros pezzo di brocciù !!! Tout ça, arrosé d'un petit verre de mirtù à la couleur rouge brun, au délicieux parfum qui vous monte aux narines, une délicieuse coulée fruitée dans le gosier !!! Huuuummm !!!"

Un beau songe...daï !!!

Ma ! Fini de rêver !!! Basta !!!

Demain ! Ce sera...le bruit infernal des tracto-pelles et des marteaux piqueurs !!! Des grues écraseront quelques plantes de mirtù ! De hauts murs cacheront le soleil ! Des chèvres et leurs petits seront abattus ! On n'entendra même plus le chant du coq car ils l'auront étranglé parce qu'il aura réveillé les...nouveaux propriétaires !!! Et Dumè ne pourra même plus répondre à son voisin parce qu'il n'aura même pas entendu son salut avec tout ce vacarme !!!

Et la famille Muglioni ?!!! Que deviendra la famille Muglioni ?

Bé !!! Elle ira "paître" ailleurs, daï !!!

Hé bé ! Quel cauchemard ? Non è vero, daï ! Sei scherzando, tù, no ?!!! Non ?!!! Ce n'est pas une plaisanterie ?!!! Noooon !!!

 

Hélas ! Non ! Ce n'est pas du tout une plaisanterie !!!

Je continue mais là, dans le cauchemard :

"La nouvelle tombe comme une bombe sur la tête et dans le coeur des villageois de Valle di Rustinu et de la famille Muglioni : un permis de construire a été accordé à 100 mètres de la bergerie !!!

 A 100 mètres !!!

Vous vous rendez compte ?!!!

"La construction condamnerait la famille à abandonner ses chèvres !" déclare Joseph Colombani, Président de l'organisation syndicale agricole !

Et non seulement ça, mais la famille Muglioni deviendra quoi ?

Non seulement, elle n'aura plus de quoi vivre sans ses bêtes, mais en plus, mais elle ne pourra même plus respirer une once d'oxygène sans être obligée de demander la permission à ses...très (trop !) proches voisins !!!

Le chevrier ne pourra même plus sonner dans sa flûte sans avoir un procès sur sa tête, pour tapage iurne  !!!

Le paysage et le soleil sans parler des chemins aux alentours seront "propriété privée, défense d'accès" !!!

Et tout promeneur qui s'aventurera avec un appareil photo à l'épaule...Dieu garde, je ne vous dis pas ce qui l'attend !!! (Si on se réfère aux promeneurs que Berlusconi a fait arrêter parce qu'ils se baladaient sur la plage non loin de sa villa !!!)

Disgrazziati !!! Dis-Gra-zzia-tiiii !!!