Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/01/2010

PARALYSIE EN SARDAIGNE : Les manifestants ont la promesse du gouvernement que la rencontre à Rome sera avancée au 2 février 2010

Giovanni Balsamo, Préfêt de Cagliari, a obtenu de Gianni Letta, sous-secrétaire à la Présidence du Conseil, que la rencontre à Rome entre le gouvernement et les dirigeants d'Alcoa et leurs syndicats, sera avancée au 2 février 2010.

Les manifestants ont alors décidé d'abandonner l'aéroport, promettant qu'ils y seront aussi, ayant un billet aller sans retour, bien décidés à tout saccager à Rome si la promesse n'était pas tenue !

Des dégâts dans l'aéroport mais pas de blessés, heureusement !!!

L'aéroport de Cagliari restera fermé demain.

LA SARDAIGNE PARALYSEE : Les forces de l'ordre sont déployées sur l'aéroport de Cagliari §

Fotogallery Alcoa e le proteste degli operai - Tg24 - SKY.itCAGLIARI 2.jpgLes manifestants ont bloqué  l'aéroport de Cagliari, les avions sont redirigés vers Olbia et Alghero !!!

Les forces de l'ordre sont déployées à l'encontre des manifestants !

Fotogallery Alcoa e le proteste degli operai - Tg24 - SKY.it 131.jpg300 d'entre eux ont repris la marche sur l'autoroute 131, bloquant la circulation, se dirigeant vers le Sulcis, bien décidés à faire entendre leur colère !

Fotogallery Alcoa e le proteste degli operai - Tg24 - SKY.it CAGLIARI.jpgQuelques manifestants, au péril de leur vie, se sont postés devant un avion se dirigeant vers Rome, l'empêchant de décoller ! Par contre, ils ont permis aux 131 passagers de la Ryanair de débarquer pour que ceux-ci ne soient pas retenus dans la mêlée dans l'aéroport !

GREVE EN SARDAIGNE : LA SITUATION AU JOUR LE JOUR !

La situation critique en Sardaigne, au jour le jour, s'amplifie !

Au jour d'aujourd'hui,  suite à la manifestation des plus de 800 personnes soutenant les travailleurs d'Alcoa des sites de Fusina et Portovesme, et des 500 chimistes de Petrolchimico, situé à Porto Torres :

- Le Préfêt de Cagliari, Giovanni Balsamo, a reçu hier soir les plus de 800 manifestants qui avaient bloqué l'aéroport, leur assurant son soutien et son intervention pour qu'une table ronde s'établisse entre les représentants syndicalistes d'Alcoa et le gouvernement italien, plus précisémment le ministère du développement économique, et ce, bien avant le 5 février !

- Les syndicats crient que la situation devient insoutenable et que le gouvernement doit trouver une solution tampon pour arrêter le désastre ! Je cite Rino Barca de la Cisl :"Chacun constate que cette situation pourrait être la conséquence d'une des lois PRODI !"

http://www.sardegnaoggi.it/notizie.php?notizia=13274...

- Les 450 salariés de Euralluminia à Portovesme, dont les propriétaires du site sont russes (?!!!), sont eux aussi mobilisés, la situation commençant à être critique pour eux également !

 - Les ouvriers de Vynils se sont enchainés pour certains à l'enseigne ENI, dépot des carburants, et pour d'autres, occupent la Tour Aragonese de Porto Torres depuis maintenant 22 jours !!!

 - Hugo Capellacci, gouverneur de la Sardaigne, vient de rencontrer le sous-secrétaire à la Présidence du Conseil, Gianni Letta ! Il apprend qu'Alcoa continue son chantage en exigeant, je cite :"Alcoa, però, non si fida e fissa la sua richiesta in tre punti: costo dell’energia non sotto i 30 euro a kilowattora, prezzo bloccato per tre anni così da garantire la competitività delle produzioni e certezza che Bruxelles non configuri come aiuto di Stato il contenuto del pacchetto energia." et je traduis : "Alcoa, est méfiant et fixe sa demande en 3 points : le coût de l'énergie non au-dessus de 30 euros le kilowaters, prix bloqué pour 3 ans de manière à garantir la compétitivité de la production et la certitude que Bruxelles ne fasse pas figurer le package energie comme aide obtenue de l'Etât !"

Excusez-moi mais moi, je trouve ça un peu fort et devinez qui va, si ces exigences sont acceptées par l'Etât italien, en pâtir ? Encore le simple peuple sarde ! Car il faudra bien que le gouvernement récupère le manque à gagner quelque part, non ?!!! De plus, si le gouvernement capitule face aux exigences d'Alcoa, les autres groupes multinationaux ne vont-ils pas exiger l'identique ?!!!

 

28/01/2010

GREVE DES CHIMISTES DE VYNILS A PORTO TORRES : Plus de 500 personnes dans les rues !!!

Les plus de 500 chimistes de l'entreprise Vynils à Porto Torres sont descendus dans la rue ; leur but étant de protester pour sauver leur emploi ! Ils sont descendus rejoindre tous les lycéens et écoliers, symboliquement pour montrer leur futur aux jeunes générations !!!

http://unionesarda.ilsole24ore.com/Articoli/Articolo/1657...

GREVE EN SARDAIGNE : DES EVENEMENTS GRAVES SE PRECIPITENT !

Les évènements semblent se précipiter et s'aggraver selon le journal "L'UNIONE SARDA" (http://unionesarda.ilsole24ore.com/Articoli/Articolo/1657...) !

Les salariés de Portovesme et leurs familles, soutenus par les divers syndicats,  ne veulent pas attendre le 5 février 2010, parfaitement conscients que cela donne du temps à Alcoa pour mettre en oeuvre leurs projets de fermeture ! Les salariés parlent de projet d'abandon du site par le groupe !

Certains disent, je cite :"«Questo Governo non ci dà l'incontro? E noi andiamo a prendercelo come sappiamo fare - ha detto Nando Mannu, dipendente Alcoa - non possiamo rimanere fermi qui a guardare i nostri figli che muoiono di fame».

Je traduis :

"Ce gouvernement ne nous donne pas de réponses ? C'est nous qui allons les récupérer comme nous savons le faire, a dit Nando Mannu, un dépendant d'Alcoa, nous ne pouvons rester là, immobiles ici à regarder nos enfants mourir de faim !"

Les sardes tous réunis semblent donc décidés à marcher sur Rome sans attendre la journée de paralysie du 5 février 2010, comme annoncée!!! L'appel est lancé par les premiers pas vers de graves manifestations de la part des travailleurs des divers sites Alcoa, dont ceux de Portovesme et de Fusina !!!

GREVE EN SARDAIGNE : BLOCAGE PAR LES MANIFESTANTS DES ENTREES A L'AEROPORT DE CAGLIARI !!!

Les salariés d'Alcoa viennent de manifester sur l'autoroute 131 (statale 131), bloquant ainsi toute la circulation et les entrées vers l'Aéroport de Cagliari ! Ils se sont dirigés vers les pistes de sécurité, bien décidés à empêcher les avions d'atterrir, selon les dernières nouvelles d'Ansa !

http://www.ansa.it/web/notizie/rubriche/economia/2010/01/...

27/01/2010

CRISE EN SARDAIGNE : TROIS SALARIES DU SITE ALCOA DE PORTOVESME SE SONT ENCHAINES ET CADENASSES AU PORTAIL DE L'ENTREPRISE !

Je viens d'apprendre que 3 salariés d'Alcoa Portovesme se sont enchainés et cadenassés au portail de l'entreprise !!!

En effet, le groupe ALCOA, malgré les nouvelles propositions du gouvernement italien négociant une baisse de ses factures en énergie, confirme la fermeture temporaire (?!!!) des sites de Portovesme et Fusina pour, dans un premier temps, une durée fixée à six mois !

Le chantage continue de la part du groupe qui, selon les syndicats, a l'intention évidente de fuir ses responsabilités et de fermer des sites qui ne leur rapportent plus suffisamment, laissant ainsi l'île et ses habitants dans une situation de désastre économique et écologique ! A moins que les dirigeants d'Alcoa tentent surtout d'obtenir d'autres aides de l'Etât italien !

La situation est donc nettement en train de s'aggraver et les mouvances de protestations s'enclenchent visiblement bien avant la date arrêtée du 5 février 2010 annoncée "journée de paralysie totale de la Sardaigne" !

http://www.sardegnaoggi.it/notizie.php?notizia=13265...

En fait, l'affaire remonte à fin 2009, lorsque Bruxelles exige du groupe Alcoa qu'il rembourse les 270 millions de Dollards (300 à 400 millions selon l'AFP : http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5gK0zuQ...) obtenus sous forme d'aides de la part du gouvernement italien, depuis 2006, et ce, de manière illégale (?!!!) selon ce que je lis sur l'article trouvé sur http://www.ilsole24ore.com/art/SoleOnLine4/Economia%20e%2...

 Le groupe refuse et enclanche une forme de chantage, pseudo-négociation, auquel répond favorablement le gouvernement italien en lachant un peu du lest et en pratiquant une nouvelle baisse des tarifs d'énergie ; mais le groupe bien décidé à ne pas rembourser cette somme ou du moins à récupérer quelquepart cette sortie d'argent inattendue interrompt l'activité d'un site et ferme le second ! Stratége économique au détriment du peuple sarde, sans aucun respect pour les salariés et sous-traitants !

 

25/01/2010

LA JOURNEE DE PARALYSIE EN SARDAIGNE : QUELQUES PRECISIONS DE LOGISTIQUE S'AMORCENT !

De nouveaux éléments concernant la logistique qui sera mise en place, ce vendredi 5 Février 2010, journée décrétée "La Sardaigne en grêve générale" :

Les trains et bus ne circuleront pas entre 9H00 du matin et 17H00 !

Les pistes de tous les aéroports seront occupées par des manifestants pour empêcher les avions d'atterrir de 11H00 à 15H00 et en soirée !

Les transports funèbres ne fonctionneront pas ce jour-là !

Les responsables syndicaux lors de la réunion/rencontre avec les représentants de la Régiona Autonomia della Sardegna (l'équivalent du Conseil Général en France) http://www.regione.sardegna.it/j/v/492?s=131584&v=2&a... décrètent entre autres "«ci aiuterà a far capire alle multinazionali che non possono sbarcare in Sardegna e andarsene a cuor leggero» (-Medde-Cisl)." ("Nous aiderons à faire comprendre aux multinationales qu'elles ne peuvent débarquer en Sardaigne et s'en aller ensuite le coeur léger !" -Medde- Cisl)

22/01/2010

GREVE EN SARDAIGNE LE 5 FEVRIER 2010 : LE PRESIDENT DE L'ASSIOCIATION REGIONALE DES COMMUNES (ANCI) VIENT DE SORTIR SON BULLETIN OFFICIEL, TOUS LEURS REPRESENTANTS SERONT DANS LA RUE AVEC LE PEUPLE SARDE !!!

Le président de l'Association Régionale des Communes (ANCI), Salvatore CHECHI, vient de publier un bulletin officiel, stipulant que tous leurs représentants seront dans la rue en solidarité avec le peuple sarde !!!

http://www.ancisardegna.it/index.aspx?m=64&f=4&ID...

Cari Amici e Colleghi,
il Comitato Esecutivo della nostra Associazione, nella sua ultima riunione, ha deliberato di partecipare allosciopero generaledel prossimo 5 febbraio indetto dalle organizzazioni sindacali CGIL, CISL e UIL. ...
 

Je traduis : "Chers amis et collègues,

Le Comité Exécutif de notre Association, dans sa dernière réunion, a délibéré et décidé de participer à la grève générale de ce prochain 5 février aux côtés des organisations syndicales CGIL, CISL et UIL..."

Ce qui veut dire que toutes les municipalités, tous bords politiques confondus donnent leur accord et participeront à cette grève générale du 5 février 2010, ayant pour but de paralyser toute l'île pour faire entendre le cri d'alarme du peuple sarde plongeant dans la précarité et ce, dans l'indifférence générale !!!

19/01/2010

LA SARDAIGNE TOTALEMENT PARALYSEE CE 5 FEVRIER 2010 : LE PEUPLE SARDE SERA EN GREVE !!!

Ce que je prévoyais va se réaliser :

le peuple sarde, lassé de voir la plupart de ses jeunes diplômés sans travail, de se voir voler ses petits lopins de terre par les requins, de vivre de plus en plus précairement au profit des arrivistes qui se fichent un peu trop de leur gentillesse et de leur sens de l'hospitalité, de se voir délaissé, voire spolié par le gouvernement italien, décide une nouvelle fois comme en 2002, de s'unir pour descendre dans la rue, travailleurs, commerçants, chômeurs, pensionnés, aux fins de paralyser l'île entière pour protester massivement, tous bords politiques confondus et apolitiques ensemble, ce 5 FEVRIER 2010 !

Lorsque je disais dans certains de mes articles précédents que le peuple sarde est un peuple gentil de par sa culture mais que les jeunes ressentaient de plus en plus une sourde colère sur le point d'expulser telle de la lave, je ne me trompais pas !

Je pense que cette manifestation (dans chaque ville et village, le peuple sarde se trouvera dans la rue, avec femmes, enfants, parents et grand-parents mêlés et soudés, certainement main dans la main pour danser le fameux "ballo sardo", qui est un signe d'union et de front de révolte pacifiquement déclarée !) se déroulera de manière calme et pacifique mais que l'on pourra craindre que les autorités gouvernementales déploieront des murs de carabinieris provenant du continent car même les carabinieris sardes seront parmi le peuple !!!

La goutte qui a fait déborder le vase vient des salariés des sites du groupe américain ALCOA, spécialisé dans l'exploitation d'aluminium, ayant bénéficié de subventions de l'Etât, devenu propriétaire du site, entre autres, de Portovesme en Sardaigne, exploitant ces quelques travailleurs sardes avec un salaire de misère !

De plus, le groupe ALCOA, ayant reçu des factures d'électricité à la hausse, suite, selon les dires du gouvernement italien, à une décision de l'Union Européenne, menace de fermer ces sites et de stopper la production, ce qui mettrait au total 30 milles salariés résidants locaux, au chomage et l'île dans une situation encore bien plus précaire, tenant compte des conséquences de ce désastre économique ! Le groupe soumet donc un véritable chantage aux gouvernements nationaux et régionaux italiens ! Non content d'être devenu le principal propriétaire et exploitant des lieux, libre de gérer le personnel à sa guise sans impunités, il se permet de jouer au chat et à la souris aux fins de faire baisser ses charges, espérant bénéficier ainsi encore de faveurs supplémentaires ! Un tarif à la baisse sur l'énergie dépensée par le groupe Alcoa, étant un des plus gros consommateurs d'énergie, aura certainement une répercussion à la hausse sur les factures des habitants de l'île ! ALCOA venant de s'associer étroitement à la maison FERRARI, on devine aisément les enjeux relationnels et politico/économiques dans cette affaire !  

Les salariés de tous les sites d'ALCOA, soutenus par divers syndicats, ont manifesté pacifiquement ce 15 Janvier, devant l'ambassade des USA à Rome, et devant les portes de l'exploitation iglésienne, demandant respect, hausse des salaires et travail pour les sardes résidants locaux ! Comme je vous l'avais déjà mentionné, les entreprises américaines, canadiennes, australiennes et d'autres nationalités ont pour habitude de s'approprier des sites (montagnes également, si on s'en réfère au rêve devenu cauchemard de la mine d'or de Furteï, massacrée, puis abandonnée par les canadiens et par les repreneurs australiens qui ont utilisé des moyens chimiques pour extraire l'or, voyant que le site n'était pas rentable selon leurs prévisions, ont laissé une pollution sur le site et dans les nappes phréatiques !) aux fins d'extirper l'or et autres richesses minerales sur l'île, en amenant leur propre main-d'oeuvre alors qu'ils bénéficient de larges subventions du gouvernement italien ! Le peu d'ouvriers sardes embauchés sont exploités et traités avec un manque total de respect !

Le peuple sarde, tous les syndicats, toutes les municipalités tous bords politiques confondus et même quelques parlementaires, ont donc réagi et décidé cette journée de paralysie totale sur l'île ; on peut être certain, si on se souvient de la grève de 2002, que tout le monde sera dans la rue !

Je ne manquerai pas de vous tenir informés dès lors que j'aurais connaissance du déroulement des évènements !