Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/05/2010

SARDAIGNE : INIMAGINABLE !!! QUAND CERTAINES MULTINATIONALES MENACENT DE QUITTER L'ITALIE POUR OBTENIR DES AIDES FINANCIERES, DES REPRENEURS DEMANDENT DE RACHETER A CREDIT LES ENTREPRISES !!! SI ! SI ! E LA VERITA !!!

Vous n'allez pas le croire et pourtant c'est la pure vérité !!! Quand les multinationales menacent de tout abandonner pour obtenir des aides financières, les repreneurs, eux, demandent des rachats d'entreprises à crédit !!!

http://unionesarda.ilsole24ore.com/Articoli/Articolo/1814... 

Les ouvriers de Legler, avaient repris un peu d'espoir quand ils ont eu vent qu'un groupe multinational russe, la Kord,  se proposait de racheter l'entreprise !!! Sauf que les hauts dirigeants du groupe viennent de se faire refouler par le gouvernement italien et pour cause : ils demandaient un rachat à crédit sur 5 ans !!!

Incroyable mais vrai !

"Di fatto, però, i russi hanno gia abbandonato il campo, a causa dell'intransigenza del commissario Emanuele Rimini, che non avrebbe approvato il pagamento dilazionato in cinque anni di 31 milioni di euro (sette milioni sono stati già versati come fideiussione il 12 maggio a Banca Intesa) per l'acquisto degli stabilimenti di Ottana, Siniscola e Macomer e di quello lombardo di Ponte San Pietro."

Je traduis : "Hélas, pourtant, les russes ont déjà abandonné le terrain, à cause de l'intransigeance du Commissaire Emmanuel Rimini, qui n'aurait pas approuvé le paiement étalé sur cinq ans de 31 millions d'Euros (sept millions avait déjà été versés comme acompte le 12 mai à la Banca Intesa) pour l'acquisition des sites de Ottana, Siniscola et Macomer et le site en Lombardie de Ponte San Pietro."

Une réunion extraordinaire vient d'être mise en place en urgence au cours de laquelle le Commissaire aux comptes devra expliquer sa volte face et donc son refus d'accorder au groupe International, ce délai de paiement tant espéré ! Le haut représentant italien du groupe, Giuseppe Macchione, en porte parole de ses hiérarchiques, a décrêté que cela leur aurait permis d'investir en matériels et pour la relance des sites pour près de 40 millions d'Euros !

Près de 1000 ouvriers sont concernés par ces décisions et restent dans l'angoisse de leur devenir, leur situation actuelle et ce, depuis des mois, étant dramatique ; Je pense qu'il ne resteront pas sans réagir suite à cette mauvaise nouvelle !!!

 

Les commentaires sont fermés.