Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/03/2010

SARDAIGNE : UNE DES BATAILLES DE LONGUE HALEINE CONTRE LES CONSTRUCTEURS EOLITIQUES VIENT D'ETRE GAGNEE !!!

Une des batailles de longue haleine menées contre les divers constructeurs en matière de parcs éolitiques, vient d'être gagnée par les sardes qui criaient non à l'invasion systématique de tous les espaces protégés sur les littoraux de l'île, par des installations d'éoliennes de plus de 90mètre de hauteur, sur plusieurs Kms !!!

http://unionesarda.ilsole24ore.com/Articoli/Articolo/1739...

3 des divers constructeurs (dont seulement 2 entreprises sardes, les autres siégant à l'extérieur de l'île !) étaient parvenus à obtenir des accords pour acheter des kilomètres de littoraux afin de les transformer en parcs éolitiques et notamment, la fameuse "Baie des Anges", dans le golfe de Cagliari !!!

La Trevi, principale intéressée, sous la pression des diverses manifestations et pétitions organisées par la population sarde mais aussi par diverses associations, soutenus par les hauts représentants régionaux, vient de remettre un courrier officiel à la Capitainerie du Port de Cagliari, stipulant qu'elle renonçait définitivement au projet !!! Ouf !!!

Il ne reste plus qu'à gagner la bataille menée pour empêcher la destruction des littoraux de la Province d'Oristano puisque celle-ci est tout autant convoitée pour y implanter des kilomètres de ces "mastodontes moulins à vents" !!!

Commentaires

Bonsoir,

Je trouve ce blog très bien et je voudrais réagir sur le sujet pollution:

Je pense que la plus grosse bataille à gagner pour la Sardaigne est la fermeture des usines qui comme Portovesme génèrent une pollution qui ne se voit pas mais qui est un déastre à long terme pour les populations présentes et à venire.
Pour ne parler que de Portovesme, elle a pollué, la mer (avec les boues rouges que l'on rejetait jadis), la vigne (avec le plomb) et les organismes vivants(avec les vapeurs de fluore) pour des siècles et les mutations génétiques des organismes sous forme de cancers en sont la preuve! Ce n'est que le début malheureusement!
Personnelement je préfère un parc éolien ou solaire à cette "merde" qui fumait encore aujourd'hui! c'est toute la chaine alimentaire qui est touchée car même s'il est interdit de pêcher "cozze" ou "arzelle" a Portoscuso, ce sont les poissons qui les mangent puis vont a Calasetta, Carloforte ou Capo Spartivento!Ensuite c'est l'homme qui mange le poisson!
La pollution la plus dangeureuse en Sardaigne est celle qui ne se voit pas! les eaux cristallines de la méditerranée sont beaucoup plus polluées que les eaux troubles de la Bretagne!
Souvenez vous de ce proverbe: "l'apparence n'est que vanité et tromperie" c'est vrai aussi pour les humains!
Ne nous laissons pas endormir par nos politiques et les industriels peu scrupuleux qui proposent du travail empoisonné!!

Écrit par : Viola Bruno | 29/03/2010

Caro Bruno ! Ce n'est pas une guerre contre le principe des nouvelles énergies non polluantes que nous menons au travers de ces diverses batailles contre les parcs d'éoliennes mais simplement contre ces invasions systématiques par des entreprises sur des kilomètres de littoraux protégés, à grands coups d'accords obtenus bien sournoisement !!! Il est clair que l'île a une superficie de verdure encore importante mais de là à y implanter systématiquement des parcs de moulins à vents sur des kilomètres de littoraux devenus du coup inaccessibles à la population locale, sans parler également d'achats de terrains pratiquement volés (achetés une bouchée de pain aux petits propriétaires d'oliveraies et autres, après les avoir acculés à coups d'incendies et autres coups bas aux fins de toujours plus les appauvrir !) pour y implanter des constructions d'immeubles aux abords des villes, abords qui s'étendent de plus en plus, mangeant le paysage, rasant les vignes et grignotant les montagnes ! Quand l'ïle ne sera bientôt plus constituée que de routes et autoroutes, de parcs d'immeubles et zones industrielles, sans compter les parcs d'éoliennes et de panneaux photovoltaïques, que restera-t'il de la Sardaigne et surtout de sa population et de sa culture ?!!! A quoi ressemblera-t'elle ? Que restera-t'il de sa population ? Les sardes seront obligés de s'expatrier pour trouver pitance (et ce processus est déjà bien entamé depuis de longues années !!!) et les familles vieillissantes éteintes, leurs maisons seront détruites ou récupérées par des nantis qui les auront acquises à bien moindre coût !!! Dans toute chose, la juste mesure est essentielle !!! Point trop n'en faut !!! Un parc d'éoliennes sur tous les littoraux, c'est non seulement la mort du tourisme mais également des déjà maigres ressources pour la population locale, telles la pêche et la cueillette ! Quand à la pollution occasionnée par les entreprises telles qu'Alcoa mais aussi la fameuse catastrophe écologique que nous ont laissé en cadeau (empoisonné et comment ?!!!) les "chercheurs d'or" canadiens et australiens à Furtei, il est clair que le bas blaisse et que l'impunité est de mise et c'est là que devrait se trouver les solutions : punir comme il se doit ces pollueurs et leur imposer la mise en place d'une protection à base d'outils non polluants et d'une dépollution systématique des sites avant même qu'ils ne les abandonnent car les entreprises fautives sont en général débarquées de l'extérieur (multinationales entre autres !) qui reçoivent beaucoup d'aides pour s'implanter et peuvent ensuite être maitres sur les lieux et agir comme bon leur semble, certains de leurs puissants soutiens, menant un chantage détestable ensuite vis-à-vis d'un gouvernement régional pris à la gorge !!!

Écrit par : CHRISTINA BIANCA TRONCIA | 30/03/2010

Les commentaires sont fermés.