Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/03/2010

YVAN COLONNA : MA REPONSE AUX DIFFERENTES ATTAQUES PROVENANT DE CERTAINS AUTEURS AYANT EDITE DES LIVRES NARRANT L'HISTOIRE D'YVAN COLONNA ET DU DEROULEMENT DES DIVERS PROCES.

Suite à diverses attaques et insinuations frisant l'insulte, aussi bien à mon égard mais également vis-à-vis de Philippe Madelin, via des commentaires déposés sous nos articles, et via des mails que nous nous sommes communiqués, Philippe Madelin et moi-même, transmis aussitôt à la famille Colonna, provenant de divers auteurs ayant édité des livres narrant l'histoire d'Yvan Colonna et le déroulement de ses procès, et ce, sans son accord comme le stipule sa lettre qu'il a fait parvenir à Corse Matin (http://www.corsematin.com/ra/corse/234418/ajaccio-yvan-co...), je vous informe que j'ai déposé sous la forme de plusieurs commentaires et leur suite, sur le blog d'un auteur, Monsieur Laurent Laurette, ma réponse à celui-ci et ce, pour ma défense, sous son article dans lequel il profère des insinuations à mon égard, dont je vous communique, ci-dessous, la teneur dans son entier :

" Cher Monsieur !

Dans votre diatribe, dont vous m'avez fait parvenir le support, vous
m'accusez d'agression à votre égard, lors de commentaires déposés sur
Corse matin (
http://www.corsematin.com/ra/corse/234418/ajaccio-yvan...-
colonna-je-n-ai-jamais-donne-mon-accord-pour-un-livre) et sur le site
du comité de soutien d'Yvan Colonna, entre le 20 et 25 janvier, hors
chacun a pu et pourra constater que je n'ai dénommé personne en
particulier !
Je n'ai fait qu'exprimer un ressenti, suite à des insultes proférées à
mon égard et à l'égard de Philippe Madelin, sous un de ses articles sur
WordPress, qui ont enclenchées un débat plus que houleux si bien que
Philippe s'est vu obligé de modérer les commentaires, et suite à des
mails reçus (et conservés par nous, bien décidés à nous en servir pour
défense pour le cas où une procédure judiciaire serait entamée comme
l'on nous en a menacé) dont Christine et Stéphane Colonna ont reçu
systématiquement copie, et ce, comme vous pouvez le constater sur le
commentaire (lien joint ci-dessus) sans mentionner aucun nom mais sur
un ton qui laissait entendre que je parlais sur un plan général !

Vous omettez de mentionner que, sur mon site, sous l'article
(
http://sardaignemonilemerveilleuse.midiblogs.com/archive/...
n-colonna-des-elements-nouveaux-viennent-appuyer-notre-ce.html), vous
avez déposé en commentaire, le titre de votre livre ainsi que le nom de
l'éditeur et que je n'ai pas modéré celui-ci, persuadée que vous aviez
l'accord d'Yvan Colonna !
Suite à votre "dépôt" sur mon blog, que j'ai jugé quelque peu
publicitaire, mais que, eu égard à vos bonnes intentions que j'avais
détectées, j'ai quelque peu passé outre, j'ai reçu d'autres
commentaires provenant d'un autre auteur (je vous invite à en lire le
contenu et mes réponses :
http://sardaignemonilemerveilleuse.midiblogs.com/archive/...-
incendies-en-mediterrannee-au-jour-d-aujourd-hui-d-autre.html)celui-là
même qui s'est permis de harceler Philippe Madelin, via commentaires
puis via mails, qui m'ont quelque peu agacée !!!
J'ai nettement répondu et sans insultes que je me refusais à accepter
de faire de la publicité pour des auteurs et des éditeurs qui se
permettaient d'écrire des biographies concernant des personnes non
encore décédées, surtout dès lors que celles-ci n'avaient en aucune
manière donné leur plein accord (il existe dans ce cas des formulaires
contractuelles qui doivent être signées de par et d'autres, pour valeur
juridique) ! Je stipulais donc à qui me sollicitait que, dès lors que
je n'avais aucune information à ce sujet, je me refusais d'adhérer à
toutes ces publications et, ce, provenant de tous les auteurs quels
qu'ils soient sans aucune exception.
Je suis mal placée pour conseiller qui que ce soit en la matière et je
pense que vous n'avez pas, entre tous, à supputer que je suis
l'instigatrice de toutes ces polémiques, voire la "perturbatrice",
comme l'a stipulé l'un des membres du comité ! Ceci est d'une part,
totalement mensonger et diffamatoire et, d'autre part, un manquement
total de respect vis à vis d'Yvan Colonna et de sa famille, mettant en
doute leur capacité de raisonnement et d'objectivité !

Dès lors que je participe à un débat via commentaires déposés sous un
article, je suis en droit, je pense, encore de m'exprimer, et je
persévèrerai, ce, afin de préserver la liberté d'expression et pour
combattre ceux qui auraient tendance à vouloir me faire taire et donc,
à vouloir la faire disparaître ; libres aux auteurs des articles sous
lesquels je dépose mes ressentis de me censurer s'ils jugent que ce que
je dis est insultant ou diffamant !!! Je n'ai jamais insulté qui que ce
soit, surtout indirectement, et je n'ai jamais proféré d'accusations
nominativement ! Celui qui décrête le contraire devra en apporter la
preuve !

Dans votre diatribe, vous me faites dire, je vous cite :"C.B.T. a
exprimé son opposition aux collectes d'argent" (?!!!) Où avez-vous lu
ceci et/ou avez-vous entendu cela de ma part ?!!!
Où avez-vous lu que je prétendais que vous étiez intéressé ? Vous aies-
je nommé en personne quelque part ? Je n'ai fait qu'exprimer mes avis
dans une forme de généralité !!!
Je vous cite encore :" à partir des propos que Christina Bianca Troncia
qui va bien au delà de ce que dit Yvan et s'ingénie à verser de l'huile
sur le feu"
Vous me prêtez une forte puissance, cher Ami ! Mes propos seraient-ils
ceux provenant d'un gourou, auxquels, tant ils tomberaient à...propos,
tout être humain ne pourrait qu'adhérer, subjugué par mon
influence ?!!! C'est encore, à mes yeux, non seulement de la
diffamation à mon égard mais aussi un manque total de respect à l'égard
des personnes qui adhèrent, il peut être vrai, à ce que je dis, mais
qui sont avant tout des adultes parfaitement capables de raison et
d'objectivité, et donc parfaitement capables de penser par eux-
mêmes !!!

Je décide donc de vous écrire pour l'instant au travers de ce mail, en
privé, espérant m'être faite bien comprendre, en vous informant que,
toutefois, ce mail est en copie dans mes archives et, que, si je
constatais que vous persévériiez à émettre des insinuations sur mon
compte, de même que vous m'informez que votre diatribe sera diffusée
sur le Net, ma réponse ici présente le sera tout autant !

Je vous informe également que j'hésite encore à porter copie de votre
message ci-dessous, de votre diatribe et de ma réponse à Yvan,
Christine et Stéphane Colonna ! Il n'est pas dit que je ne le fasse pas
dès lors que je vous aurai expédié ce mail ; je reste encore sous ma
réserve pour ce faire, ne désirant pas encore en ajouter à la déjà
forte inquiétude de cette famille !

Salutations.

Et...vive la liberté d'expression, que jamais elle ne meure !!!"

Bien évidemment, j'ai porté au préalable, à la connaissance de la famille Colonna, la teneur de ce message .

Vous pourrez lire l'article de Monsieur Laurette sur son blog : http://rolandlaurette.blogspot.com/2010/02/ma-reponse-aux...

Les commentaires sont fermés.