Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/01/2010

SI LE GOUVERNEMENT ITALIEN N'ECOUTE PAS LES SARDES, LE 5 FEVRIER 2010, LEURS REPRESENTANTS POLITIQUES SE DISENT PRETS A MONTER A BRUXELLES ET APPELLENT TOUS LES SARDES A LES SUIVRE !!!

 

Du nouveau après les consertations entre syndicats et représentants des diverses associations et les 8 parlementaires sardes parmi les élus à la Chambre du Sénat ! Parmi les 5 points cruciaux à affronter, les propositions et initiatives mises sur la table à l'ordre du jour, résolutions et une modification du statut sarde pour tenter de redresser le gouffre de l'insularité sarde !!!

http://www.sardegnaoggi.it/notizie.php?notizia=13214...

Extraits de l'article :

"Cgil Cisl e Uil sono pronti a "marciare" su Bruxelles se non ci saranno risposte per fronteggiare gli effetti della crisi adeguate da parte di Governo e Regione dopo lo sciopero generale proclamato per venerdì 5 febbraio. Lo hanno annunciato i segretari generali di Cgil, Cisl e Uil, Enzo Costa, Mario Medde e Francesca Ticca, nell'incontro con i parlamentari sardi."

Je traduis : " Les syndicats CGIL, CISL et UIL sont prêts à marcher vers Bruxelles si aucune réponse n'est donnée pour trouver solutions adéquates aux effets de la crise, de la part du gouvernement et de la région, après la grève générale proclamée pour le vendredi 5 février, comme l'ont annoncé les secrétaires généraux de CGIL, CISL et UIL, Enzo Costa, Mario Medde et Francesca Ticca, lors de la rencontre avec les parlementaires sardes !

"Tanto più, come hanno sottolineato i tre segretari sindacali, ''che i segni della crisi sono evidenti: 600 imprese in difficoltà, 11 mila lavoratori che utilizzano ammortizzatori sociali, 150 mila disoccupati reali e 350 mila persone che vivono sotto la soglia della povertà. Federico Palomba (Idv), Antonello Mereu (Udc), Amalia Schirru, Giulio Calvisi, Paolo Fadda, Siro Marrocu (tutti Pd), Mauro Pili e Piergiorgio Massidda (Pdl) hanno anche annunciato la propria presenza personale alla manifestazione di Cagliari, in occasione dello sciopero sardo."

Je traduis :

"De plus, comme ont souligné les 3 secrétaires syndicaux, que les signes de la crise sont évidentes : 600 entreprises en difficulté, 11 mille travailleurs qui utilisent les amortisseurs sociaux, 150 mille chômeurs inscrits et 350 milles personnes qui vivent en dessous du seuil de la pauvreté. Federico Palomba (du parti IDV), Antonello Mereu (du parti UDC), Amalia Schirru, Giulio Calvisi, Paolo Fadda, Siro Marrocu (Tous partis confondus), Mauro Pili et Pïergiorgio Massidda (du parti PDL) ont aussi annoncé leur propre presence personnelle à la manifestation de Cagliari, à l'occasion de la grève sarde."

 

Quanto allo sciopero generale del 5 febbraio, i sindacati prevedono l'arrivo a Cagliari di almeno 30 mila manifestanti provenienti da tutti i territori dell'Isola che raggiungeranno il capoluogo con autobus e treni. Attesa una larga la partecipazione dei lavoratori delle aree in crisi della Sardegna: Sulcis Iglesiente, Centro Sardegna e Porto Torres.

Je traduis :

"Quand à la grève générale du 5 Février, les syndicats prévoient l'arrivée dans Cagliari de au moins 30 mille manifestants provenant de tous les territoires de l'Ile qui rejoindront le noyau au moyen d'autobus et de trains. Ils attendent la plus importante large participation des travailleurs des sites en crise de la Sardaigne : Sulcis Iglesiente, Centro Sardegna et Porto Torres (Sites appartenant à Alcoa !).

Les commentaires sont fermés.