Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/06/2008

LE COMITE DE SOUTIEN A YVAN COLONNA

54a4eae596e653bd077294b16a6f60f8.jpgLa Corse et la Sardaigne sont "soeurs" ! Presque la même histoire...et bien que beaucoup de temps a passé sans que les générations des 2 peuples ne se soient réellement unis dans leurs batailles, quelques évènements sont presque identiques et elles sont notamment toutes deux concernées par la préservation de leur environnement sur le plan de la faune et de la flore et de leur patrimoine culturel !

La mentalité est pratiquement la même et moi qui ait passé toute mon enfance d'une île à l'autre, je peux également vous dire que sur le plan "éducation", nous recevons en héritage les mêmes principes de droiture et de respect des anciens, du pauvre, de la nature, de la mère et de l'enfant, etc.
Et l'on nous apprend entre autres belles choses, à apprécier et à respecter le savoir des bergers qu'ils n'ont pas appris forcément sur les bancs des écoles mais à l'école la plus dure qui soit, celle de la vie des montagnes !
Les bergers détiennent une mine de richesse culturelle, détenant des "recettes" à préserver de génération en génération ! Ils sont également de merveilleux artistes qui sont à l'origine du chant polyphonique (à capella) et de la fabrication des instruments de musique (tels les fameux "launeddàs" !) !


Il est indéniable qu'il est "inconcevable", et bien des corses mais aussi des sardes ne peuvent même pas l'imaginer, qu'un berger devienne un assassin !!!

Ainsi, lorsque j'ai appris que l'on désignait Yvan Colonna comme l'assassin du Juge Erignac, je ne pouvais, dans mon coeur de femme et de mère, et d'enfant élevée sur ces 2 îles, le concevoir ! Inimaginable !!! Ceux qui ont vécu, qui sont imprégnés de l'éducation que l'on reçoit sur ces 2 îles, ne peuvent croire une seule seconde à ce genre d'inepties !
Et l'on ne peut accepter non plus, qu'un jeune berger soit emprisonné si loin de son île, de manière à ce qu'il ait le moins de contacts possibles avec sa famille !

Je n'ai pas, bien entendu, moi, simple commune des mortels, eu teneur de tous les éléments, de tous les tenants et aboutissants, mais comme beaucoup de corses et sardes, au tréfond de mon coeur, je sais qu'il est innocent, il ne peut en être autrement ! J'ai donc fait une totale confiance au Comité de Soutien qui s'est créé pour Yvan Colonna et j'ai signé la pétition, ce Samedi, à l'entrée du Concert de "I Muvrini" (une soirée magique, d'ailleurs !), sans hésiter !

Je profite donc de ce blog pour vous inviter à aller le soutenir, si je vous ai convaincu, en allant signer la pétition au travers du site du Comité de Soutien pour Yvan Colonna sur :
http://www.yvan-colonna.com/

Pace e salute ! Auguri !

18/06/2008

LES SPECIALITES SARDES

58d617105af4cf43544ce32531a255b5.jpg LES "MALLOREDDUS" est un élément de base de la culture gastronomique sarde !

Les Maloreddus, aussi appelés gnocchetti de la Sardaigne, sont sans aucun doute les pâtes les plus classiques de la tradition culinaire de la Sardaigne. Ils ont la forme de coquilles rayées de 1,5 – 2 cm de longueur et ils sont faits avec de la semoule de blé dur et de l’eau. Les Malloreddus ont toujours été le plat traditionnel le plus cuisiné en Sardaigne lors de toute occasion importante, aussi bien durant les fêtes ou les fêtes du village, que comme premier plat à servir durant les repas de mariage. La cuisine Sarde est constituée de plats simples et savoureux, fruit d’anciennes traditions qui se sont maintenues intactes dans le temps. Dans cette île la préparation des plats devient presque un rituel. Les premiers plats, qui ne sont jamais trop élaborés, révèlent des origines pastorales et paysannes, aussi bien en ce qui concerne les ingrédients que les préparations.

74d4e53243b3ff0db6eb57b6221dfc6b.jpgLA VERNACCIA

Robe: Jaune doré ambré.
Bouquet: nez délicat aux notes de fleur d'amandier.
Gout: fin, léger, chaud, léger arrière-gout agréable d'amande amère.

Histoire
La Vernaccia di Oristano a des origines très anciennes au point de laisser supposer la spontanéité de la Vitis Vinifera. Son nom dérive du latin "Vernacula", vin vernaculaire et sa première trace écrite remonte à 1327, dans le “Breve di Villa di Chiesa”, livre de lois conservé à Iglesias. Pendant la période des Judicats, grâce à la volonté d'Éléonore d'Arborée s'imposèrent avec la "Carta de Logu" l'implantation de vignobles dans sur les terres incultes et de sévères lois pour leur maintient. A la fin du XIX°s, toutes les vignes d'Europe - et donc la Vernaccia di Oristano - furent endommagées par le phyloxera, combattu par greffage de plants américains. L'après-guerre vit une forte reprise de la production, beaucoup de producteurs se réunirent en coopérative et obtinrent une règlementation de la production de la Vernaccia di Oristano DOC.

c7ce14994b09c21f9783a9c58d5f2fbb.jpgLIQUORE DI MIRTO

C’est le résultat d’une infusion hydroalcoolique à froid des baies du myrte (du Myrtus communis L.). On pense que l'origine de cette liqueur date du siècle dernier, quand les familles la produisaient en petites quantités, par infusion des baies mûres du myrte en alcool et eau avec addition de miel ou de sucre comme édulcorant. Il en existe de deux sortes : une rouge et une blanche.

La rouge est obtenue par infusion de baies rouge-violacé tandis que la blanche est obtenue par infusion de baies blanc-jaunâtre (variété blanche de l'arbuste homonyme), ou par infusion de ses feuilles.



b764b3aedcb9049a539eff35653ff412.jpgLE "CARASAU" : Le pain du berger

Ce pain est une spécialité qui nous vient de la Sardaigne. Ce sont des feuilles circulaires, compactes et très fines, d'une longue conservation. C'est pourquoi les bergers sardes l'emportent depuis toujours avec eux et le surnomment « papier de musique » à cause du bruit cristallin quand on croque dedans.


Je ne vous ai parlé là que des éléments de base mais tant d'autres délices vous attendent sur mon île !!!

Vous pouvez également trouver ces produits en vente sur des sites dont 1 est en lien ici, en bas, à gauche ! Les produits San Lorenzo ! Mais vous en trouverez d'autres en passant par le navigateur de recherche.

12/06/2008

BRAVO ! LE LANGUEDOC ROUSSILLON RENCONTRE LA SARDAIGNE CET ETE A JUNAS...en MUSIQUE !!!

f6ed35b99391342fc0a864a354d7783f.jpg QUAND LE LANGUEDOC ROUSSILLON RENCONTRE LA SARDAIGNE au travers de la musique !!!

09716fb5b8d50984fedde988d810cd63.jpg

Celà va se produire cet été, à JUNAS !!! Du jazz, rien de mieux !!! Ceux qui vont aller les écouter pourront peut-être entendre des "launeddàs" et ce qui est certain pourront entendre de merveilleuses voix sardes !!! Allez-y nombreux, ça vaut le détour !!!
Pour plus d'informations, vous pouvez aller sur le site : http://www.jazzajunas.asso.fr/index.php?id=4

Je le mets en lien, là, à gauche !!!

Pour ma part, je ne pourrai y être et pour cause, à cette période...je serai...sur mon île !!! Enfin !!! Celà fait 2 longues années que j'attends ça !!!

03/06/2008

LE "LAUNEDDAS" : cornemuse sarde !!!

e3a09914da1b40ad5ce80c4445c092eb.jpg

Simple par sa facture, subtil par sa musique, le Launeddas demande la maîtrise du souffle circulaire. Beau et impressionnant ! Le launeddas est un instrument typique de la Sardaigne il est composé de trois tuyaux à hanche de longueur différente. La mélodie est jouée par le plus petit, le mancosedda a six trous qui est indépendant. Le sonneur les introduit tous les trois dans la bouche. Ce sont les joues de l'instrumentiste qui forment la chambre d'air, le musicien doit respirer par le nez et envoyer l'air dans les poumons et dans la bouche. Cet antique instrument retrouve sa place, une école a vu le jour pour l'enseigner aux jeunes.
66f09bb72f1d008f2959f5e5812b938c.jpg


b731291dc3034ab2402372ce0d778cd5.gif


Définition du...
Launeddas : Triple chalumeau de la musique populaire de Sardaigne. Il a peut-être existé chez les Étrusques, en Égypte ou en Phénicie. Les trois tuyaux sont de longueur différente. Le plus long (tumbu) sert à jouer le bourdon. Le Tuyau moyen (mankosa) est percé de 5 trous, il est accouplé au tuyau le plus long. Le tuyau le plus court (mankosedda), indépendant est également percé de 5 trous —

Des extraits de musique sarde au son des "Launeddas" : http://www.sardegnaturismo.it/index.php?xsl=116&v=9&s=2&c=3181&idras=1463&n=10&na=1 (en lien, là, en bas, à droite !)